Opération Mains Propres sur la Santé

Rencontre avec Philippe Even
Rubrique

La député européenne écologiste (EELV) Michèle Rivasi, avec quelques collègues médecins et députés, a lancé un appel pour mettre fin aux conflits d’intérêts dans le domaine de la santé.

Le texte de l'appel demande plus de transparence, plus de contrôle et moins de corruption, pour faire disparaître les pratiques douteuses qui plombent la Santé en France. Il s'attaque d'abord au coût du médicament, prohibitif en France.
Hormis le fait que les Français consomment trop de médicaments, les prix des génériques, par exemple, sont supérieurs de 30% à ceux pratiqués en Italie. Les tarifs sont fixés sans contrôle réel puisque les laboratoires pharmaceutiques négocient les prix de vente avec des représentants de l’État, manifestement sous influence (missions sous contrats privés, financement de campagnes électorales, etc.).

LA RECHERCHE SURFACTURÉE
Quant au coût de la recherche, argument choc des industriels pour justifier les prix élevés des médicaments, il abrite les dépenses de promotion des médicaments. Ainsi, la recherche des laboratoires pharmaceutiques coûterait 20 fois moins si on en déduisait les dépenses de lobbying, de marketing, de publicité, celles engendrées par les visiteurs médicaux et la formation continue des médecins, financée à 98 % par cette même industrie.

DES SOLUTIONS DRASTIQUES
La solution passe par une remise à plat totale du système, notamment en traquant les conflits d'intérêts, en exigeant plus de transparence sur les coûts et les résultats d'études cliniques. Mais il faut aussi des experts indépendants pour supprimer les médicaments inutiles, revoir la formation des médecins. Le chantier est énorme et le collectif ne peut qu'informer la population et lancer le débat, ce qui est déjà indispensable. Le jeu en vaut la chandelle, car des milliards d'économie sont à la clé, et de vrais objectifs de santé publique à retrouver.

Nous avons rencontré Philippe Even, un des premiers signataires de l'appel, pour faire le point sur les dérives de notre système médical. Philippe Even est ancien Doyen de la faculté de médecine Necker, actuel président de l'Institut Necker et notamment le co-auteur du Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux (Éd. Le Cherche Midi).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Découvrez nos livres santé

Les huiles essentielles qui guérissent
Les trois clés de la santé
Faut bien mourir de quelque chose !
Mon cahier zéro déchet