Neuf façons… de mieux gérer le stress

Les vraies valeurs de la vie sont ailleurs.

1. En ville, quand on ouvre sa fenêtre, on voit la façade d’en face – qui nous renvoie sur nos propres problèmes.

De temps en temps, il faut sortir de là : il y a une vie derrière le mur du stress.

2. Dans la nature, quand un paysage nous coupe le souffle, il nous renvoie l’image de notre propre nature.

C’est pareil avec un beau tableau, une belle sculpture, une musique qui nous enchante : ils nous mettent en résonance avec notre être profond. Chacun a sa propre porte de sortie.
Et de l’autre côté – la vie est paisible.

3. Quand ça ne va pas, arrêtez ce que vous êtes en train de faire et respirez cinq ou six fois consciemment.

Vous allez voir que ça va déjà mieux. C’est le B.A-BA du Yoga. Le fumeur qui me dit que la cigarette lui fait du bien me fait rigoler doucement. Que fait-il en réalité ? Il arrête ce qu’il est en train de faire, respire cinq ou six fois. C’est cette respiration qui lui fait du bien, même si elle est polluée par la nicotine. De Yannick Noah, dans Secrets etc.

4. « Time is Money » est la plus grande source de stress des temps modernes.

Le temps, c’est de l’argent. Mais l’argent en vaut-il la peine ? La Marianne rouge de 1932 était à 50 centimes – en anciens francs. Celle de 1972 était à 50 centimes – en nouveaux francs, celle de 2002 est à 50 centimes d’euro : 700 fois plus en 70 ans pour transporter une lettre de 20 grammes chez la grand-mère. L’argent ne mérite pas toute l’attention que l’on lui porte.

5. L’argent mène le monde, ainsi que ceux qui le possèdent (le fameux 1 %).

Si tu veux en avoir beaucoup, il faut tout faire pour leur plaire. Mais si tu peux vivre sans argent – ils ne peuvent rien te faire.
Allons-y tous, et le stress changera de côté.

6. Quand on se fait de la bile, des toxines de stress s’accumulent quelque part.

De temps en temps, le corps veut s’en débarrasser – ce qui provoque des idées noires le jour, ou des cauchemars la nuit. Trois jours de jeûne peuvent nous en libérer, souvent avec les mêmes cauchemars.
Mais ensuite – nous pouvons dormir tranquilles…

7. Le jeûne crée le vide dans le corps, mais, de temps en temps, il faut aussi créer le vide dans la tête.

Méditez, plongez dans ce vide, cherchez la paix en vous.
Passez par la porte du silence.

8. Souvent, la goutte qui fait déborder le vase est à l’origine d’un stress évitable.

Sachez déléguer des tâches, vous êtes remplaçable, soyez-en conscient.
À plusieurs et détendu, on est mieux que tout seul et stressé.

9. Il y a des problèmes que l’on ne peut pas éviter. Mais on peut éviter le stress qui va avec.

Une consigne très ancienne dit ceci :
il faut la force pour changer ce que l’on peut changer,
la patience pour supporter ce que l’on ne peut pas changer,
et la sagesse pour savoir faire la distinction entre les deux.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Mon cahier de beauté naturelle
Mon manuel de sorcière
Ma bible de la phytothérapie