Le mélilot (Melilotus officinalis)

Rubrique

Paniers aux bras, ramassons des sommités fleuries de trèfle de cheval pour le bien-être de nos jambes et de nos yeux.

Cette « herbe aux mouches » est une vivace qui pousse dans les terrains pauvres.

On la reconnaît à ses feuilles à trois folioles dentées et à ses fleurs jaunes qui attirent bon nombre d’insectes.

Les sommités fleuries doivent être rapidement séchées pour éviter toutes moisissures (la coumarine, substance aromatique présente dans les inflorescences, se transforme alors en substance toxique).

Ramassez par beau temps, en fin de matinée, coupez en petites sections et séchez en fine couche sur un plateau ajouré, à l’ombre et au sec. Vous pouvez utiliser un petit ventilateur à froid ou bien un déshydratateur.
Conservez dans des pots en verre teinté ou en terre vernissée.

SES PROPRIÉTÉS :
- Antispasmodique
- Anti-inflammatoire
- Anticoagulantes

CONTRE LES NÉVRALGIES
Infusion :
> Mélangez 10 g de bouillon blanc et 10 g de mélilot avec 30 g de camomille allemande et 30 g de verveine officinale.
> Jetez une cuillerée à soupe dans un quart de litre d’eau bouillante.
> Couvrez, laissez reposer un quart d’heure, filtrez.
Buvez-en trois tasses dans la journée loin des repas.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les compléments alimentaires qui guérissent
Mon cahier de beauté naturelle
Ordre et désordres
Mon cahier de yoga au quotidien