Quelques trucs à l’argile de Sophie Lacoste

Rubrique

Elle est à la fois antiseptique, antitoxique, cicatrisante et revitalisante. Et peut faire des merveilles en usage externe comme en usage interne...

Vous trouverez l’argile sous forme de poudre, de blocs concassés, de cataplasmes prêts à l’emploi, en tube… La présentation sous forme de poudre à diluer revient moins cher et permet toutes sortes de recettes. Mais, dans votre pharmacie familiale ou dans votre voiture, rien ne vous empêche d’avoir aussi un tube d’argile prêt à l’emploi, très pratique en cas d’urgence (brûlure, verrue, entorse…).

USAGE EXTERNE : MODE D’EMPLOI
Il suffit de mélanger de l’argile en poudre avec de l’eau tiède jusqu’à obtenir une pâte homogène à appliquer à même la peau.

Pour l’utilisation sous forme de cataplasme, vous l’appliquerez directement sur la zone à soigner, ou bien sur un linge à retourner à l’emplacement concerné, en couche de 2 à 4 cm d’épaisseur. Vous pouvez garder le cataplasme jusqu’à ce que l’argile soit presque sèche, mais n’attendez jamais qu’elle craquelle. Puis retirez-la en rinçant avec de l’eau filtrée ou de l’eau de source.

Quelle que soit la raison de son utilisation, il faut respecter certains principes :
- l’argile peut être doucement chauffée mais jamais cuite ;
- il faut impérativement jeter toute argile ayant servi (par exemple, ne pas réutiliser des bandes ou des cataplasmes imprégnés d’argile) ;
- si vous ajoutez des huiles essentielles à l’argile, elles doivent être au préalable diluées dans de l’alcool ou de l’huile d’olive.

USAGE INTERNE : MODE D’EMPLOI
En usage interne, l’argile peut être employée dans de nombreuses indications, car elle est antibactérienne, reminéralisante, elle équilibre les échanges acido-basiques, soulage les douleurs gastriques, régule le transit intestinal et permet d’éviter aérophagie et ballonnements. La constipation rebelle (avec risque d’occlusion) est la seule contre-indication. Il faut aussi en parler avec votre médecin en cas de traitement médical, car elle peut réduire l’activité de certains principes actifs.

À boire…
> mettez une cuillère à café d’argile en poudre dans un verre d’eau
> laissez reposer toute la nuit
> buvez le matin à jeun, sans remuer pour ne boire que l’eau.

En cas d’entorse
> refroidissez l’articulation avec de la glace (pas directement sur la peau sinon vous vous « brûleriez »)
> faites ensuite un cataplasme d’argile en couche épaisse (1 cm)
> laissez agir une heure et renouvelez.
Non seulement vous éviterez le gonflement, mais vos ligaments se remettront rapidement de leur trop forte élongation.

Masque pour peau grasse
> passez un demi-concombre au mixeur après l’avoir épluché
> ajoutez deux cuillères à soupe de miel d’acacia et une cuillère à soupe d’argile verte en poudre
> remuez jusqu’à obtenir un mélange homogène
> appliquez sur le visage et laissez agir vingt minutes avant de rincer avec de l’eau additionnée de jus de citron.

Contre les aphtes
> brossez-vous les dents après chaque repas avec de l’argile verte en poudre à la place d’un dentifrice classique.
L’argile désinfecte et cicatrise les muqueuses. Si vous avez un dentifrice à l’argile, c’est encore mieux, surtout s’il contient des extraits de plantes cicatrisantes, ce qui est souvent le cas (de sauge ou de calendula, par exemple).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les clés de l'alimentation santé - L’essentiel à savoir dans votre cas
Les clés de l'alimentation santé
Vos ordonnances naturelles
Les compléments alimentaires qui guérissent