Sclérose en plaques : un espoir

Rubrique

D’après une équipe scientifique de l’université de Cleveland, deux molécules, le miconazole et le clobétasol, augmenteraient la production de myéline, gaine protectrice entourant les cellules nerveuses. Or, c’est précisément ces gaines qui sont atteintes en cas de sclérose en plaques. Pour le moment, il ne s’agit que d’une première étape, mais les deux molécules ayant déjà un agrément de la FDA (Food and Drug Administration), les premiers essais cliniques viendront sans doute rapidement.

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 178

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Bien manger sans cuisiner
Champignons Comestibles
Favoriser la biodiversité dans son jardin