Bains de pieds au plâtre de Paris, suite...

Rubrique

Je voudrais donner mon témoignage au sujet du plâtre ; suite à une tendinite au pied qui a duré plus de quatre ans, j’ai recherché sur Internet toutes les façons de la soigner et je suis tombée sur le site de Monsieur Perrot-Minnot. J’ai essayé ses recettes au plâtre de Paris et au soufre. J’en ai retiré tout de suite une amélioration. Je n’osais pas le dire autour de moi craignant qu’on me prenne pour une illuminée. J’ai fait essayer à l’aveugle le bain de plâtre à des amies qui ont diverses douleurs, rhumatismes... Toutes ont confirmé un soulagement et vu le prix du remède, tout le monde peut essayer. Seul bémol, ne risque t-on pas de boucher son évier à la longue ? »

Geneviève L. de Saône-et-Loire

Précisions de la rédaction :
Nous avions déjà publié des témoignages de personnes satisfaites des bienfaits du plâtre de Paris dans les n° 176 (témoignage sur les bienfaits du gypse - plâtre de Paris, encore mieux que l’argile, avec mode d’emploi) et n° 178 (une lectrice a testé avec succès sur son genou enflé les cataplasmes de plâtre de Paris).
Nous avons posé la question à M. Dauphin du site de la chimie naturelle (www.chimienaturelle.info), collaborateur de M. Perrot-Minnot, concernant le risque éventuel de boucher l’évier.

Voici sa réponse : « Il faut éviter de mettre trop de plâtre de Paris : pas plus de 2 cuillerées à soupe dans une cuvette d’eau. Après le bain de pieds, avant de vider l’eau dans l’évier, enlever les éventuels morceaux qui ont durci. On peut jeter cette eau dans le jardin, les plantes adorent ; verser au pied, mais pas sur les feuilles, ça les brûlerait. »

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 182

Découvrez nos livres santé

Soigner les enfants avec les pierres
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Mon cahier de gemmothérapie
Infections respiratoires : prescriptions