Lombo-cruralgie : les conseils de Robert Masson

Rubrique

J’ai 77 ans. Après avoir passé une radio pour cause de fortes douleurs à la jambe, il s’avère que je souffre d’une lombo-cruralgie de la jambe droite. Celle-ci est ankylosée et douloureuse de l’aine jusqu’au genou. Il m’a été prescrit de la cortisone, un anti-inflammatoire (Apranax®), des piqûres de Voltarène®. J’ai vu un ostéopathe. Je suis sous traitement pour la tension. Je souffre de rhumatismes depuis l’enfance. Pourriez-vous me donner des renseignements sur la cruralgie, des conseils dans ce cas, les choses à éviter ? »

Madame R. du Var

LA RÉPONSE DE ROBERT MASSON

Directeur du CENTRE EUROPÉEN DE NATUROPATHIE APPLIQUÉE
Ex-enseignant en Faculté de Médecine/Département Naturothérapie
Prix international de l’Académie diplomatique de la Paix au Mérite des médecines naturelles

Madame,
Vous savez sans doute que de nombreux hypotenseurs ont, dans leurs effets indésirables, des douleurs musculaires, des tendinites variées, voire des ankyloses plus ou moins complètes de certaines articulations.

Dans la mesure où ceci n’est pas la cause de vos problèmes, je vous conseille ce qui suit :
1. Ensemble, avant les 3 repas, dans un assez grand verre d’eau Montcalm :
1 cuillerée à soupe d’URARTHONE (Lehning) + 10 gouttes de CASSIS (Gemmobase).
2. Dans la matinée vers 11 h :
6 granules de STRYCHNINUM 9 CH.
3. L’après-midi vers 18 h :
6 granules de COLOCYNTHIS 15 CH.
4. Abstention de toutes protéines lactées.
5. Éviction de tout grignotage.
6. Mangez les fruits, tomates, melons exclusivement à 17 h 30.
7. Le long du trajet douloureux : application de ventouses par une personne « rodée » à la technique.

Les produits conseillés sont vendus en pharmacies ou en magasins de produits naturels (sauf indication particulière).

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les compléments alimentaires qui guérissent
Cuisiner autrement en automne
Chimiofolies
Les 3 clés de la santé