Prescription naturelle pour l’allaitement maternel

Rubrique

Vous avez choisi l’allaitement maternel, au moins dans les premiers jours de la vie de votre bébé ? Bravo !

Allaiter est aussi bénéfique à la santé de la Maman (perte de poids plus rapide, bonheur absolu) qu’à celle du Bébé, de son système digestif, de sa flore intestinale, de son immunité. D’abord pour le colostrum, liquide ultra-nutritif produit par la maman dans les heures suivant l’accouchement, hyperconcentré d’anticorps, puis pour le lait lui-même, sans bêta-lactoglobulines allergisantes... Le lait maternel est parfait, c’est le seul aliment complet au monde.

LA RÈGLE D'OR
N’utilisez pas de biberon de complément, ni à la maternité ni de retour chez vous, même si c’est ce qu’on vous a conseillé. C’est exactement ce qu’il ne faut pas faire ! Cependant, inutile de culpabiliser si vous ne désirez pas allaiter longtemps. Que votre allaitement dure trois semaines, trois mois ou neuf mois, ce sera toujours bien, à condition que ce soit intégral.

Quelques problèmes peuvent cependant accompagner cet allaitement, surtout au début. Les huiles essentielles proposées ici et les conseils des professionnels vous aideront à les régler.
Évidemment, pendant tout le temps de l’allaitement, vous n’utiliserez que les huiles essentielles autorisées en cas d’allaitement. Ne remplacez pas une huile essentielle par une autre, même si elles vous semblent proches.

Attention : la plupart des médicaments et des substances actives (y compris les huiles essentielles) passent dans le lait maternel.
N’avalez pas n’importe quoi !
N’appliquez pas n’importe quoi.

VOUS VOUDRIEZ BIEN CONTINUER À ALLAITER VOTRE BÉBÉ, MAIS VOUS N'AVEZ PLUS BEAUCOUP DE LAIT
Détendez-vous. Les vrais manques de lait sont rares. Souvent, il s’agit davantage de l’IMPRESSION de ne pas « donner assez » au bébé ! Soyez certaine que si votre enfant ne réclame rien après la tétée, c’est qu’il a mangé tout son soûl.
Si ce n’est pas le cas, faites appel à l’huile essentielle de fenouil et mettez au sein votre bébé quand il réclame pour relancer la production.

=> Posez directement 1 goutte d’HE* de Fenouil doux sous votre langue, 3 fois par jour.
OU
=> Versez 1 goutte d’HE de fenouil doux sur 1 demi-sucre et laissez fondre en bouche, 3 fois par jour.

=> Pour stimuler la lactation, préparez une tisane d’anis, cumin et fenouil (plantes à parts égales). Mettez 1 pincée de ce mélange pour une tasse d’eau dans la casserole, laissez frémir 3 minutes. Coupez le feu. Laissez encore infuser 10 minutes. Filtrez. Buvez 3 tasses par jour.

VOUS AVEZ TROP DE LAIT, VOS SEINS SONT TRÈS LOURDS, CONGESTIONNÉS
Ce cas de figure, l’engorgement mammaire, est un petit peu plus fréquent, il peut se manifester dans les quelques jours qui suivent l’accouchement : c’est l’accumulation de lait dans la glande mammaire qui est en cause, le sein est gonflé, douloureux, dur.

=> Faites préparer à l’officine-aroma les gélules :
> HE Pelargonium asperum (géranium rosat) : 25 mg
> HE Pistacia lentiscus (lentisque pistachier) : 10 mg
> HE Helichrysum italicum (hélichryse italienne) : 10 mg
Pour 1 gélule no 30
Avalez 1 gélule 3 fois par jour jusqu’au retour à la normale.
Le géranium est anti-inflammatoire+++, antidouleur++, le lentisque pistachier et l’hélichryse italienne sont décongestionnants et antalgiques.

CONSEILS
=> Douchez longuement les seins à l’eau chaude.
=> Entre les tétées, appliquez des compresses d’hydrolat frais de camomille ou de lavande vraie. Tamponnez doucement. Renouvelez 4 à 6 fois par jour.
=> Si pas d’amélioration rapide ou si fièvre, consultez rapidement pour éviter la mastite.

VOUS AVEZ DES CREVASSES
Vous avez des crevasses aux seins qui vous font mal. Crevasses et fissures sont les ennemis jurés de la femme allaitante. Elles viennent alors gêner l’allaitement car elles peuvent être extrêmement douloureuses pendant la tétée. Elles peuvent s’accompagner de saignements.
Il est impératif de les traiter dès les premiers symptômes, sinon elles risquent d’évoluer en véritable infection (lymphangite du sein, abcès). Si les premiers signes apparaissent, comptez sur les huiles essentielles pour tout remettre en ordre.

=> Appliquez sur les mamelons en massant doucement quelques gouttes d’HE de lavande officinale pure après chaque tétée pendant 2 à 3 jours.

CONSEILS
=> Positionnez le bébé de façon à ce qu’il prenne totalement l’aréole du sein en bouche (pas seulement le mamelon), lèvres grandes ouvertes. Par ailleurs, il ne doit pas « tirer » sur le sein, ce qui arrive forcément s’il est assis trop sur le côté. Sa tête est bien en face de la vôtre, ne tourne pas. Enfin, il est là pour téter, et non pour jouer avec le bout de sein !
=> Séchez impérativement le sein à chaque fin de tétée, l’objectif est d’éviter toute macération.
=> Évitez le savon sur les bouts des seins, car il les assèche. Les mamelons produisent une sorte d’huile antiseptique « autonettoyante » amplement suffisante et 100 % adaptée. Laissez-les faire !
=> Préférez les vêtements et sous-vêtements qui « respirent », laissez circuler l’air, évitez toute macération, donc tout habit trop serré et/ou synthétique.

ABRÉVIATIONS
ml = millilitre
mg = milligramme
EPS = extrait fluide de plantes standardisées
HE = huile essentielle
HV = huile végétale

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma Bible des aliments remèdes
Produits chimiques : l'overdose
Trucs et astuces de santé
Stress et sommeil, les prescriptions du Dr Valnet