Enregistrer

Bibliothérapie

mer, 01/06/2016 - 13:48 -- Natalie Georges
Quand les mots apaisent les maux…
Rubrique : 

Une nouvelle mode ? En France, peut-être… car les Anglo-Saxons la pratiquent depuis une centaine d’années ! Aujourd’hui, la bibliothérapie débarque en France. Quand lire rime avec guérir : allons voir cela d’un peu plus près.

Bien qu’elle n’ose encore l’affirmer, Sylviane est bibliothérapeute. Son grand plaisir est de lire à voix haute et de voir le bonheur que cela procure à ses auditeurs. Son parcours pour en arriver là est, déjà, une belle histoire.

Auvergnate de naissance, j’ai toujours été passionnée par les livres, avoue-t-elle aujourd’hui. Petite fille, je rêvais d’être archiviste ou scribe. »

Mais la vie l’emmène d’abord loin des volcans et des livres : la jeune femme se retrouve à Toulouse et exerce le beau métier de fleuriste. Le « hasard » veille et la ramène dans sa région natale où elle trouve un emploi d’assistante bibliothécaire après avoir suivi une formation aux Métiers du livre. Le rêve de petite fille prend forme lorsque, suite à cette reconversion, elle décide de s’inscrire à une formation au Conservatoire de littérature orale, à Vendôme.

LECTRICE PROFESSIONNELLE
« Je vais lire aussi bien dans les écoles maternelles que dans les maisons de retraite », précise-t-elle. La directrice d’une clinique a même fait appel à elle pour faire la lecture à des personnes comateuses. La bibliothérapie est « l’utilisation de lectures sélectionnées en tant qu’outil thérapeutique », elle peut se pratiquer à tous les âges et un peu partout.

Sylviane arrive donc avec un panier plein de livres différents suivant le public : des contes pour les enfants, bien sûr, mais aussi des psaumes ou des romans. « Un jour, raconte-t-elle avec émotion, une vieille dame s’est mise à sangloter à la suite de ma lecture. Décontenancée, j’ai été félicitée par l’animatrice de l’EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) qui m’a assuré que cette dame avait enfin réussi à faire sortir un gros chagrin, une douleur enfouie, libérée par ces mots sortis du livre que je lisais... »

LA FORCE DU LIVRE
Sylviane n’en démord pas : la lecture à voix haute permet de lâcher prise avec le quotidien et apporte une certaine libération. C’est toujours avec beaucoup de soin qu’elle prépare ses séances. Elle s’adapte à son public, lisant parfois des textes qu’elle n’aurait jamais découverts seule.

CONTACT
Sylviane Voissière : 06 16 83 72 96 - sylviane.voissiere@gmail.com
CLIO (Conservatoire contemporain de Littérature Orale) : Quartier Rochambeau, 41100 Vendôme - 02 54 72 26 76

À LIRE
Remèdes littéraires, d’Ella Berthoud et Susan Elderkin (Éditions JC Lattès) – 20,90 €
Éloge de la lecture – La construction de soi, de Michèle Petit (Éditions Belin, collection poche Alpha – 9,90 € ou broché 17,25 €)
Bibliothérapie : lire, c’est guérir, de Marc-Alain Ouaknin (Éditions Points Sagesses) – 10,70 €
Les livres prennent soin de nous, de Régine Detambel (Éditions Actes Sud) – 16 €

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Type de publication : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer