Histoire des Tarentelles

La tarentelle a largement dépassé le cadre des frontières italiennes et sert d’argument touristique et pittoresque au folklore, alors que la pratique populaire décline. Peut-on néanmoins résumer « le tarentisme » à l’ensemble des danses et des musiques traditionnelles du sud de l’Italie, un ensemble formel collecté et figé en dehors du rituel qui l’a fait naître ? À l’encontre d’Ernesto De Martino, qui étudiait le rituel de la tarentelle dans La Terre du remords (1961) et considérait, en intellectuel éclairé, les paysans illettrés comme des victimes, Alèssi dell’Umbria adopte un point de vue radicalement différent et substitue aux préjugés élitistes les chants comme matière première de son travail. Un florilège panoramique, qui invite à écouter une culture paysanne liée à un territoire, forgée par l’expression dramatique d’une cosmogonie complexe.

  • Tarentella ! Possession et dépossession dans l’ex-royaume de Naples, Alèssi dell’Umbria - Éditions l’œil d’or - 496 pages - 28 €

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 192

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer