Les trucs anti hoquet de Sophie Lacoste

Rubrique

Le hoquet correspond à des contractions brusques du diaphragme, accompagnées d’un bruit provoqué par les vibrations de l’air chassé à travers la glotte. Ces contractions sont causées par des pulsions du nerf phrénique qui devient anarchique….

CROISEMENT DE DOIGTS
Asseyez-vous pieds bien à plat sur le sol, prenez un grand souffle pour vous détendre rapidement, puis croisez deux doigts de chaque main : le bout du pouce de la main droite sur le bout de l’index de la main gauche et le pouce de la main gauche sur l’index de la main droite. Tenez la position quelques instants. Le hoquet disparaît très rapidement.

VINAIGRE ET SUCRE OU MIEL
Pour les enfants, faites-leur sucer un morceau de sucre imbibé de vinaigre. Vous pouvez aussi faire cesser le hoquet en suçant une cuillère à café de miel mélangé à du vinaigre.

GLAÇON DANS LE NOMBRIL
Placez un glaçon dans le nombril. Le nombril est relié énergétiquement au diaphragme et à son nerf phrénique. L’apport du froid provoque une brusque sidération de cette région qui arrête aussitôt les contractions (la sidération étant la suspension brutale et complète des fonctions d’un ou de plusieurs organes).

LEVEZ LE BRAS GAUCHE
Dès le début du hoquet, levez le bras gauche au-dessus de la tête, vous serez étonné !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Voir aussi

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Faut bien mourir de quelque chose !
Ma Bible des aliments remèdes
Infections ORL : rhumes, angines, bronchites, grippe.
Mon cahier de sophrologie