Les peaux matures

Elle vient à point à qui sait attendre… et souvent bien plus tôt qu'on ne le voudrait. La peau dite "mature" marque l'âge comme personne, avec des signes qui ne trompent pas. Mais on peut l'aider à résister… autant que faire se peut !

Il est dans l’ordre des choses qu’elle soit le lot de 100 % d’entre nous à partir d’un certain âge. Le vieillissement de la peau est normal et inéluctable, mais les signes qui l'accompagnent sont souvent assez peu appréciés. L’offre cosmétique, abondante et particulièrement évolutive dans le domaine de l’anti-âge, démontre assez à quel point ce secteur du marché est, comme on dit, porteur…

LES FACTEURS DE VIEILLISSEMENT
Fortement influencé par les facteurs génétiques ou hormonaux, le vieillissement touche tous les êtres humains de la même façon, avec, pour les femmes, l’étape cruciale de la ménopause. Mais on n’est pas forcément égaux devant celui de l’épiderme, qui peut aussi être accéléré par une mauvaise hygiène de vie (le tabac, un régime alimentaire déséquilibré, le manque de sommeil ou le stress…) comme par des surexpositions aux rayons UV (en cabines ou sur la plage).

INÉLUCTABLE ?
A contrario, il peut être ralenti, voire limité, grâce à un très bon entretien de la peau, basé sur la protection et l’hydratation, et qui se comprend, mais oui, dès la fin de l’adolescence… Il n’est jamais trop tôt pour penser qu’on ne sera plus toute jeune un jour !

UN PEU DE PRÉVENTION
Cela ressemble à un lieu commun, mais ça n’en reste pas moins vrai : la beauté vient de l’intérieur. Et particulièrement celle de la peau. Surtout si elle est protégée des atteintes de l’extérieur.
Au quotidien, cette vérité première se traduit en termes d’hygiène de vie et de précautions à prendre : il s’agit de lui apporter ce dont elle manque, et de la mettre à l’abri de ce qui renforce ses manques…

> Buvez ! On parle d’eau, bien sûr ! Et de rien d’autre (ou peut-être de thé vert qui a aussi des propriétés antioxydantes), surtout pas d’alcool évidemment.
> Pas de régimes amaigrissants intempestifs, même au moment de la ménopause. Un amincissement forcé renforce la perte d’élasticité de la peau, et la prive bien souvent d’éléments nutritifs indispensables à sa fermeté, à son éclat comme à son confort.
> Acides gras et lipides.  Mettez-les régulièrement dans votre assiette, dans vos vinaigrettes ou en filet sur vos poissons gras, autre source incomparable d’acides gras, dont les fameux Oméga 3.
> Antioxydants. Les légumes et les fruits constituent aussi de bonnes sources d’antioxydants, comme la grenade, le thé vert ou rouge également.
> Vitamines. La vitamine A, antioxydante et protectrice, intervient dans le processus de renouvellement des cellules cutanées. Les vitamines du groupe B nourrissent les cheveux et les ongles, participent également à l’hydratation cutanée. La vitamine C a des propriétés antioxydantes, elle intervient aussi dans la formation du collagène (qui renforce la résistance et l’élasticité de la peau). En cosmétique, ce sont les dérivés de l’acide ascorbique. La vitamine E est l’antioxydant par excellence.
> Restez à l'ombre. À court terme, les rayons UV agissent en puissants déshydratants. À moyen et long terme, ils favorisent le développement des mélanomes (graves cancers de la peau) et accélèrent le vieillissement cutané, se révélant alors responsables de l’apparition prématurée des rides et des taches brunes.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ordre et désordres
Produits chimiques : l'overdose
Ma bible de l'homéopathie
Autisme : un nouveau regard, causes et solutions