La vie sans Google

Les solutions alternatives pour que votre vie privée le reste
Rubrique

Google est partout. À chacun de vos passages sur le web, il vous piste, vous scrute, vous passe à la loupe… Vous n’êtes pas d’accord ? Alors, suivez le guide.

La vie sans Google

Google est un géant qui contrôle le net et à qui, sans s’en apercevoir, on livre notre vie privée. Omniprésent, il comprend à la fois un moteur de recherche, un navigateur, une boîte mail, des services de stockage, un service de navigation et de cartes en ligne, etc. Il possède plus de 200 sociétés dont des régies publicitaires, le système d’exploitation android et le site d’hébergement de vidéos youtube. On pourrait le comparer à un aspirateur géant qui avale en continu toutes nos données personnelles, passe nos comportements à la loupe, les enregistre et les revend à des fins commerciales. Nous n’avons aucun contrôle sur nos données, ni sur l’utilisation qui en est faite…
Personnellement, ce quasi monopole et ce mode de fonctionnement sont en totale contradiction avec mes idéaux. Je suis pour un internet transparent, qui respecte la vie privée de ses utilisateurs, et pour des logiciels et applications libres. J’ai donc décidé de trouver des alternatives au géant Google.

NAVIGATEUR ET MOTEUR DE RECHERCHE
Comme navigateur, j’ai choisi Mozilla Firefox. C’est un navigateur libre et gratuit qui existe pour Windows, Linux, Unix, Mac, IOS, Android… Un logiciel libre est un logiciel qui n’a rien à cacher. Le code source est ouvert, accessible et sous licences libres. Cela signifie que ceux qui s’y connaissent en informatique ont accès au code et peuvent le lire, vérifier ce qu’il fait et le partager. Mozilla Firefox est entièrement personnalisable avec un grand choix d’extensions. Il est indépendant et n’utilise pas vos données à des fins commerciales.
Il existe aussi d’autres navigateurs libres comme Midori, par exemple.

En matière de moteur de recherche, Google n’est pas non plus incontournable. D’autres moteurs existent. Framabee et DuckDuckGo, par exemple, ne vous pistent pas et ils garantissent donc la confidentialité de vos recherches sur le net. En matière de respect de la vie privée, c’est la meilleure alternative.
Ecosia.org est un moteur de recherche qui plante des arbres. À chaque recherche que vous faites par son intermédiaire, les revenus générés par les publicités liées à vos recherches servent à planter des arbres. Vous pouvez consulter les rapports financiers et les reçus des plantations. L’idée est sympa et, au moins, vous faites des recherches utiles. Par contre, bien qu’ils assurent qu’ils ne les partagent pas avec des tiers, Ecosia collecte des données. La confidentialité de vos recherches n’est donc pas garantie.

E-MAIL
Si vous voulez une adresse e-mail, consultable partout où vous vous trouvez, et qui garantit la confidentialité de vos données, il existe plusieurs alternatives à gmail et autres dinosaures du web.
ProtonMail et ses serveurs sont basés en Suisse et les e-mails sont chiffrés de bout en bout. L’e-mail est gratuit, du moins dans la version de base, et anonyme. Vous ne devez fournir aucune information personnelle pour créer votre compte. ProtonMail est un logiciel libre et il est protégé par la loi suisse sur la vie privée. Il existe par ailleurs une application pour IOS et Android. Par contre, il n’est pas compatible avec le protocole IMAP et vous êtes donc obligé de passer par le site ou l’application pour accéder à vos messages.
Tutanota.com est un autre webmail libre et crypté, hébergé sur un serveur en Allemagne. Ils n’ont pas accès au contenu de vos e-mails et garantissent ne pas vendre ou transmettre vos données personnelles.
NewmanityMail (NTYmail), quant à lui, est un webmail avec une philosophie éco-responsable, qui essaie de limiter l’empreinte carbone des e-mails avec un hébergement vert, greenshift, localisé aux Pays-Bas et qui fonctionne grâce aux énergies renouvelables.
Jusqu’il y a peu, je n’avais pas de smartphone. Je trouvais que je n’en avais pas vraiment besoin et, par ailleurs, je refusais d’utiliser un produit Apple, roi de l’obsolescence programmée, ou un smartphone android contrôlé par Google. Le jour où j’ai finalement franchi le pas, je me suis acheté un fairphone, d’occasion bien sûr, et j’ai remplacé le système d’exploitation android classique par le fairphone open : un système d’exploitation mis au point par fairphone sans tous les services et logiciels google. Par ailleurs, le fairphone est un smartphone totalement démontable et réparable. Il est fait pour durer et toutes les pièces sont remplaçables. Les matières premières sont recyclées ou recyclables, quand c’est possible, et les minéraux utilisés sont garantis en provenance d’exploitations minières qui ne sont pas liées au financement des conflits armés. Fairphone accorde également une grande importance aux conditions de travail de ses fournisseurs.

SMARTPHONE ET TABLETTE
Mais, si vous avez un smartphone ou une tablette android classiques, vous pouvez aussi vous affranchir d’une grande partie des services google. Vous ne pouvez pas complètement désinstaller les applications d’origine mais vous pouvez néanmoins les désactiver sans le moindre risque en allant dans les paramètres – applications – sélectionnez l’application que vous voulez désactiver – désactiver – ok. Comme navigateur, choisissez un navigateur libre et un des moteurs de recherche dont j’ai parlé plus haut. Pour les vidéos, vous pouvez utiliser VLC, par exemple, qui est un lecteur multimedia libre. Et vous pouvez remplacer Google Maps par OpenStreetMap. Et, pour éviter d’être pisté, n’oubliez pas de désactiver la géolocalisation, sauf lorsque c’est vraiment nécessaire.

Maintenant, si vous en avez assez du monopole de Google, vous savez quoi faire…

 

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Les plantes qui guérissent (Poche)
Chimiofolies