Je suis AURUM...

Je brille de mille feux
Rubrique

Aurum metallicum*, c’est l’or, le soleil. Un gold standard pour une personnalité hors norme !

Ma philosophie de vie

Je suis un leader né, un chef, je suis devant, je suis meilleur. Je suis LE meilleur. Je construis, je bâtis pour un monde plus juste, plus beau, plus noble.

Une formidable force intérieure m’anime, doublée d’une motivation sans faille et d’une énergie folle pour travailler autant que nécessaire pour parvenir à mes fins. Je suis un bulldozer inattaquable. Ou presque…

Ce n’est pas par appât du gain ou autres magouilles personnelles, non non ! Je veux et je peux vraiment changer l’humanité, en tout cas j’en ai la mission ! Si c’est pour faire « moyen », ne comptez pas sur moi. Je suis devant, plus haut, sinon c’est sans moi.

À table

⇒ Je ne m’intéresse pas outre mesure à la table, il faut bien manger donc je mange (des bonnes choses), mais c’est tout.

⇒ C’est quand je me sens mal, humilié, pas suffisamment apprécié en tout cas, que mon comportement alimentaire peut déraper. Une forme de punition que je m’inflige à moi-même pour avoir failli.

⇒ Alors je peux devenir boulimique, mais alors la vraie boulimie – manger de tout, beaucoup, et « garder » (pour grossir et devenir encore plus imposant) ou « éliminer » (vomissements) pour me sanctionner. Un comportement anorexique (là encore, la véritable anorexie) peut aussi s’envisager, sur fond d’auto-châtiment.

⇒ L’alcool aggrave tous mes symptômes, mal-être, risque cardiaque, douleurs… et pourtant j’ai une tendance à l’alcoolisme pour atténuer mes désillusions.

Mon apparence

⇒ Je suis plutôt de sexe masculin, je porte beau malgré un crâne dégarni prématurément – je peux commencer à perdre mes cheveux avant 30 ans.

⇒ Au fur et à mesure, je vire tendance rondouillard, en partie parce que je n’ai pas vraiment le temps de m’occuper de moi, de mon corps, de faire du sport ou autres bricoles : j’ai une mission, moi, et elle n’attend pas, elle requiert 100 % de mon attention, de mon temps.

⇒  Lorsque je file un mauvais coton, qu’une déprime s’annonce suite à un choc émotionnel, psychique, physique, je me laisse
aller. Tout cela n’a plus aucune importance maintenant. Chaussures, vêtements, bijoux, toilette, à quoi bon ?

Mes proches

⇒ Grand seigneur, j’offre, j’invite, je donne sans compter, mon temps comme mon argent.

⇒ D’un autre côté, je l’avoue, je ne suis pas facile facile : autoritaire sinon tyrannique, irritable, la gâchette facile, je peux avoir des accès de violence, d’agressivité. J’ai horreur qu’on me contredise, même un tout petit peu.

⇒ C’est que dans le fond je suis un grand sensible, et je me sens vite rabaissé si en face je ne perçois pas le respect, voire l’admiration.

Du coup, autant je m’enflamme vite, autant je suis tout aussi vite déçu, déplorant qu’on ne m’estime pas à ma juste valeur. Enfant déjà, j’étais sujet à des colères homériques ; mes parents auraient dû me donner Aurum metallicum 9 CH, ça m’aurait calmé ! Ça ne s’est pas arrangé en grandissant, et encore moins en vieillissant… Mais qui s’arrange vraiment, dites-le moi ?

⇒ Pour me concentrer, me ressourcer, mener à bien les grandes choses de mon destin, j’ai besoin de beaucoup d’air, de calme.

⇒ J’apprécie la musique, qui m’apaise et a tendance à éteindre mes petites misères (douleurs, doutes…).

⇒ Tout ce qui est excitant peut me poser problème, que ce soit à cause d’un climat nerveux, d’émotions violentes, de débat contradictoire ou simplement d’exaltation, de contexte émotionnel fort.

⇒ Je suis du genre à poser des questions à la mitraillette, sans forcément attendre ou écouter de réponse.

⇒ Mais pour ce qui est de m’ouvrir, moi, de parler de mes sentiments, il n’y a plus personne, je suis taiseux. De toute façon, vous ne pourriez pas comprendre.

⇒ Du coup, quand je vais mal, personne ne le voit, je verrouille, et la descente peut être vertigineuse. Jusqu’à la mort, question d’honneur. 

Ma santé

⇒ Je ne m’épargne pas, œuvrant nuit et jour s’il le faut pour satisfaire mon ambition, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, souvent politique au sens le plus large. L’une rejoignant l’autre d’ailleurs. Alors forcément, il peut en résulter quelques incidents.

⇒ Déjà, hypertendu, je souffre de palpitations, de congestions, et je dois faire très attention à mon système cardio-vasculaire. C’est vrai pour tout le monde, mais spécialement pour moi !

⇒ Les douleurs, ça me connaît. J’ai facilement mal à la tête. Et aux yeux, surtout quand je les touche, mais ils sont aussi très sensibles à la lumière, la sécheresse, la clim, au froid, aux courants d’air...

⇒ À moi aussi les sinusites, otites et autres troubles ORL chroniques ! Je suis spécialement concerné en cas d’infection osseuse associée (des oreilles, du nez…).

⇒ Froid, hiver, neige ne sont vraiment pas mes tasses de thé, j’ai tout le temps froid, et j’attends avec impatience le printemps pour sortir de ma tanière. D’autant que la mauvaise saison ravive mes vieilles douleurs… Pourtant, j’adore être à l’air !

⇒ Je suis aussi un grand spécialiste des rhumatismes et des douleurs osseuses – pires la nuit ! De toute façon, je suis sujet aux insomnies ; parfois si tenaces que je ne compte plus les nuits totalement blanches. Et si les choses ne tournent pas en ma faveur, si je n’obtiens pas le résultat escompté, bref, si j’échoue… alors, c’est la catastrophe, un vrai cataclysme émotionnel et d’honneur perdu. Je me perds, glisse, tombe.

⇒ J’ai une très forte tendance à la mélancolie, à la dépression grave, teintée d’alcoolisme, avec idées suicidaires et… passage à l’acte. Car à quoi bon tout cela ? J’ai tout raté dans ma vie, surtout l’essentiel, alors pourquoi continuer ? Puisqu’il n’y a plus d’espoir, on arrête tout.

Aurum metallicum (l’or) est délicat à manier et déconseillé en automédication, surtout en CH élevé (prescription psy).
Les homéopathes le manient avec grande prudence, principalement en cas de dépression (risque réel de passage à l’acte et de suicide).
Aurum muriaticum est plus « facile » à utiliser, c’est le chlorure d’or brun, un dérivé de l’or.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les secrets d'un jeûne réussi
Mon cahier de lithothérapie
Les 3 clés de la santé
Les points qui guérissent