Jiaogulan

Plante de longévité
Rubrique

Remède ancestral en Chine, le jiaogulan, aussi appelé « plante de l’immortalité », est utilisé au Japon comme édulcorant pour son goût sucré.

Consommé en infusion ou en salade, le jiaogulan (Gynostemma pentaphyllum) est recommandé en Asie pour repousser les maladies cardio-vasculaires et les risques de cancer. Il est utilisé pour lutter contre l’hypertension artérielle, l’excès de cholestérol et même conseillé pour améliorer la digestion. Fluidifiant sanguin, il prévient les thromboses. Parlez-en à votre médecin si vous êtes déjà sous traitement anticoagulant.

Pour vivre longtemps en forme

Il fait partie de la famille des cucurbitacées et pousse en altitude où il s’enroule autour des arbres. Au Japon, il doit sa réputation aux habitants de la province du Guizhou qui le prennent quotidiennement en infusion et ont une longévité inhabituelle.

De la résistance

Le jiaogulan résiste à des températures très basses, jusqu’à – 15 °C. Comme le ginseng avec lequel il partage certaines caractéristiques (dont sa richesse en saponines), c’est un adaptogène : habitué à faire face aux climats rudes, il aide votre organisme à résister aux stress auxquels il est confronté et c’est un bon anti-fatigue.

Antioxydant

Riche en saponines, le jiaogulan contient aussi des acides aminés et surtout des vitamines et oligo-éléments (vitamines A, C et E, sélénium, magnésium, zinc, calcium, fer, potassium, manganèse et phosphore) et on lui attribue un effet antioxydant important. Il agit en favorisant la synthèse de SOD (Super Oxyde Dismutase) et du glutathion, deux armes de défense essentielles contre les radicaux libres.

Diverses formes

On trouve du jiaogulan en magasins de produits naturels ou sur internet, sous forme de feuilles séchées (comptez une petite cuillerée par tasse à laisser infuser 5 minutes), mais aussi de teinturemère ou de gélules (les doses sont indiquées sur les produits).

Cultivez votre jiaogulan

On trouve la plante dans les jardineries. Si vous l’arrosez bien et que vous le laissez à mi-ombre, le jiaogulan poussera très vite. Il s’est bien adapté aux climats français et il peut survivre dehors. Si la température risque de baisser sous les – 15 °C, protégez-le en le paillant.

Enregistrer

Enregistrer

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de beauté naturelle
La médecine nous tue
Ma Bible des aliments remèdes
Les plantes qui guérissent (Poche)