Massage en cas de laryngite

Application d’huiles essentielles

Souvent, la laryngite est virale : le virus se transmet comme une traînée de poudre et brusquement, à la maison, au bureau ou dans les transports, tout le monde ou presque semble atteint.

Mais elle peut aussi être provoquée par une fatigue du larynx, par exemple après avoir trop parlé, pleuré, chanté. Ou encore suite à une exposition toxique, au sens large : froid, courant d’air, climatisation, vent, tabac, alcool… Reste la laryngite d’origine digestive (reflux gastrique). Et même celle qui survient en contrecoup d’un choc psychologique : c’était tellement violent qu’on en perd la voix ! Dans ces cas-là, l’inflammation est seule en cause, vous n’êtes pas contagieux et le ravintsara n’a pas d’intérêt.

Vos huiles essentielles

À choisir selon votre cas.

En cas d'infection ORL annexe :

=> L’HE d’eucalyptus radié, anti-infection et anti-inflammation ORL. C’est vraiment votre huile essentielle phare ici, car, en plus, elle espace les crises de toux et aide à expectorer, deux vertus qui ont leur importance si votre laryngite découle d’un rhume, d’une grippe ou d’une bronchite.

Et/ou en cas d'épidémie :

=> L’HE de ravintsara. Évidemment incontournable si vous avez une laryngite virale. Et elle aussi est anti-infectieuse, mais moins que celle d’eucalyptus radié.

En cas d'aigreurs :

=> L’HE de citron. Intéressante en cas de reflux gastrique. Vous toussotez en permanence, vous vous raclez la gorge, ça brûle… Dans cette configuration, la laryngite est récurrente chez vous, et « alimentée » chaque jour par les reflux acides ; ou elle s’invite les lendemains de repas chargés, fêtes... alors que vous peinez à digérer. Pensez à manger plus légèrement, et à traiter votre reflux plutôt que votre laryngite, à terme !

Ou en cas de stress :

=> L’HE de lavande vraie. L’antistress par excellence, qui lève les boules dans la gorge… 

Massage anti-laryngite mode d'emploi

Diluez 1 goutte de chaque huile essentielle choisie dans une cuillerée à café d’huile végétale, de préférence de jojoba (peu grasse et qui pénètre très vite).

Attention : 2 gouttes d’HE maximum par application ! Appliquez sur la gorge au niveau des ganglions douloureux, 2 à 3 fois par jour.

Conseils en + : ces HE peuvent aussi se prendre par voie interne, surtout en cas d’infection ORL associée. Accélérez le retour à la normale en posant le matin 1 goutte d’eucalyptus dans ½ petite cuillère d’huile d’olive et laissez fondre en bouche, si possible vers la gorge. Le midi, 1 goutte de ravintsara (si viral), ou
1 goutte d’eucalyptus (si infection ORL plus large). Pour un effet encore plus apaisant, remplacez l’huile par du miel (déconseillé cependant aux diabétiques).

Découvrez nos livres santé

Les remèdes homéopathiques
Les plantes qui guérissent (Poche)
Mon cahier de sorcière guérisseuse
L'Alimentation santé en pratique