Repenser le lien entre l’humain et la nature

Comment penser la biodiversité, en dehors des clichés qui opposent l’humain destructeur à la nature sauvage. Serge Bahuchet est ethnoécologue, il se consacre à décrire et à comprendre les relations intimes entre les sociétés humaines et leur environnement. Professeur au Muséum national d’histoire naturelle, où il a créé le département « Hommes, natures, sociétés », il est spécialiste de l’étude des relations entre les sociétés humaines et les forêts tropicales. Dans ce livre, s’il
rappelle que nous assistons à une crise écologique sans précédent, il invite surtout à repenser les liens entre l’humain et la nature pour mieux nous permettre de réintroduire la diversité biologique dans notre quotidien. En effet, depuis l’invention de l’agriculture, il y a 10 000 ans, l’humain a façonné la nature, et le scientifique nous ouvre l’éventail de toutes les pratiques de chasses ou de cultures, de toutes les plantes et animaux domestiqués depuis des millénaires, à l’origine des plus grands mythes. Un tour d’horizon de différents modes de vie pour mieux comprendre comment, aujourd’hui, en créant des réserves pour préserver la biodiversité, on déplace sans le résoudre un problème plus global qui doit prendre racine au plus près de notre quotidien. Cela signifierait une agroécologie qui prenne en compte la conservation de la biodiversité dans le développement agricole, pour réinscrire l’alimentation dans l’écologie locale.

  • Les Jardiniers de la nature - Serge Bahuchet.
    Éditions Odile Jacob - 400 pages - 15,7 x 24 cm - 24,90 €.   

Partager

 

S'informer de chaque parution

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre ...

         

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Recevoir des "recettes de santé"