Au jardin, vitesse de croisière jusqu’en septembre !

Les travaux de l'été

La plupart des plantes sont à maturité, seul l’arrosage s’avère indispensable. Profitez-en pour faire ce qui reste en suspens ou bien tout simplement vous reposer.

*

=> Récoltez les légumes au fur et à mesure. Cueillez les aromatiques avant floraison ; après, le feuillage est moins parfumé.
=> Supprimez les gourmands des tomates, et limitez le nombre de bouquets par tige pour avoir de beaux fruits. Taillez les melons pour n’avoir que 5 fruits par pied ; pincez les potirons.
=> Apportez une pelletée de compost sur les légumes en croissance avant de pailler l’ensemble du potager pour économiser l’eau.
=> Semez les légumes d’automne : navet, épinard, radis noir, chicorée, laitue, mâche, persil…
=> Plantez le soir les choux, pissenlits, poireaux, et arrosez copieusement ; protégez de l’évaporation avec du paillis si le temps est sec.
=> Surveillez les piérides du chou, à repousser avec une décoction d’absinthe ou de sauge ou de tanaisie pulvérisée sur le feuillage ; la proximité du thym, de la sauge officinale est efficace. Contre la plupart des parasites, favorisez la présence de chrysopes, de mouches tachinaires, de syrphes, de guêpes, et introduisez du Bacillus thuringiensis.

*

=> Récoltez les petits fruits.
=> Supprimez les rameaux fanés des framboisiers remontants à partir du 15 juillet et, courant août, coupez à la base les rameaux des non remontants qui ont donné des fruits.
=> Enlevez les stolons des fraisiers, éliminez les pieds de plus de 3 ans. Vous verrez cet automne où installer votre nouvelle fraiseraie.
=> Installez des pièges à guêpes, surveillez l’état sanitaire des arbres.
=> Ramassez et brûlez, tout au long de l’été, les organes malades (feuilles atteintes de cloque, fruits momifiés par la moniliose…).
=> Arrosez les arbres plantés il y a moins de 3 ans, aérez le sol par un griffage régulier.
=> Taillez les pêchers et, après la récolte, éliminez les rameaux qui ont fructifié.

*

=> Soignez la pelouse, taillez l’herbe pas trop ras, arrosez avec modération le soir après avoir scarifié pour faire pénétrer l’eau dans le sol.
=> Fertilisez début juillet les plantes à fleurs, sauf si vous partez en vacances avant la fin du mois (il va falloir gérer l'arrosage). Aérez la terre pour éviter l’évaporation de surface et favoriser l’écoulement de l’eau vers les racines, paillez ensuite.
=> Enlevez une partie des bourgeons floraux des dahlias et des chrysanthèmes pour avoir de grosses fleurs. Pour avoir plus de fleurs ou de feuilles, pincez l'extrémité des pousses principales, mais aussi, si vous voulez une importante ramification, celle des pousses latérales.
=> Plantez en août les bulbes d’automne (crocus, colchiques, cyclamen…) et la pivoine arbustive. Semez les bisannuelles (myosotis, pensées, pâquerettes, giroflées), divisez les touffes de vivaces et les iris en ayant soin de les étiqueter pour repérer les coloris ! Repiquez les vivaces semées en juin et juillet pour densifier les massifs.
=> Pensez à faire quelques boutures de santoline, buddleia, sauge, héliotrope… Quelques marcottages sont possibles, le céanothe, par exemple.
=> Taillez les rosiers non remontants, puis fertilisez-les avec une bonne pelletée de compost + une petite poignée de cendres et un arrosage au purin d’ortie. Supprimez les gourmands de tous les rosiers et, si vous partez en vacances, rabattez les rosiers buissons de 20 cm, cela favorisera la floraison à votre retour.
=> Tuteurez les grandes fleurs : dahlias, glaïeuls, marguerites, chrysanthèmes… Faites de l’ombre aux camélias et rhododendrons, et complétez le niveau du massif avec un surfaçage de terre de bruyère.
=> Bassinez vos conifères, tant que leur taille le permet. Lorsque l’été est sec, c’est le meilleur moyen d’éviter une attaque d’araignées rouges.

*

Le mot d’ordre est « apport d’eau ».

=> L’évaporation du bassin est parfois importante et un refroidissement modéré de la masse d’eau par un apport frais améliore le confort des poissons.

*

=> Pour les potées et balconnières, arrosez en début de nuit avec de l’eau légèrement plus froide que la température ambiante. En cas d'absence, prévoyez un dispositif automatique ou le passage d’un voisin.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Et si vous manquiez de vitamine D ?
Mon cahier de tisanes