Gilles et Paul Fert, apiculteurs globe-trotters

dim, 01/07/2018 - 00:00 -- Natalie Georges
Rubrique : 

Dans le Béarn, une famille d’apiculteurs dédie sa vie aux abeilles. Le père a sillonné le monde pour enseigner l’élevage des reines, le fils marche dans son sillage en écrivant des ouvrages consacrés aux abeilles et en donnant des conférences.

Originaire d’Alençon, dans l’Orne, la famille Fert a migré vers le Sud-Ouest en 1981 à cause du climat, très différent de celui de Normandie, mais aussi de la flore butinée par les abeilles. Ce coup de cœur pour le Béarn a amené la famille Fert à poser ses ruches à la ferme apicole d’Argagnon. « Aujourd’hui, remarque Paul, le fils, avec le réchauffement climatique, on migrerait plutôt vers le Nord. Ici, c’est trop sec… »

Des reines vierges

Le grand-père a toujours eu des ruches… C’est lui qui a donné le goût de l’apiculture à la famille. Gilles, le père, est spécialiste de l’élevage des reines d’abeilles. Il en expédie chaque année des milliers, vierges et fécondées, dans le monde entier, et cultive des « étalons » par insémination artificielle. Auteur du seul livre (1) publié sur le sujet, on vient le voir de partout – des scientifiques et des professionnels du monde entier se déplacent dans le Béarn pour le consulter. Normal quand on sait qu’il a roulé sa bosse autour du monde – du Canada à la Nouvelle-Zélande en passant par l’Amérique du Sud, acquérant l’expérience indispensable à son dur métier.
Dur ? Oui ! « En France, la production de miel a baissé : de 32000 tonnes en 1995, elle est passée à 9000 », déplore-t-il…

Défenseurs des pollinisateurs

« Or, pas d’abeilles, pas de fruits ! », continue son fils. Au printemps, les arboriculteurs font appel aux apiculteurs auxquels ils louent des colonies d’abeilles afin de polliniser abricotiers, amandiers et autres fruitiers. Plus tard, ce sera au tour du colza et du tournesol. Le rôle de l’abeille dans la protection de l’environnement n’est plus à démontrer.
Il est à préserver. Précieusement.

Pollution, virus et prédateurs

« Cette année, beaucoup de colonies ont été décimées par un hiver rude et un printemps pluvieux, déplore-t-il. Comme si la pollution, les parasites et les prédateurs ne suffisaient pas ! » Après l’arrivée du frelon asiatique, en 2004, d’autres prédateurs ou maladies menacent les ruches.

La famille Fert fait tout ce qu’elle peut pour produire des reines et renouveler ainsi les colonies. « Autrefois, les reines vivaient 5 ans ; aujourd’hui, elles meurent au bout de 2 ans… » Que faire ? « Former les apiculteurs pour qu’ils soient autosuffisants et éviter qu’ils importent des reines de l’étranger, ramenant ainsi virus ou prédateurs dont on se passerait bien », plaide Paul.

(1) L’élevage des reines, réédité depuis 30 ans chez Rustica.

• Contact :
Gilles & Paul Fert – 2306, route de Marcerin – 64300 Argagnon.
Leurs sites Internet : www.apicultureaquitaine.fr et www.mellifert.com

• Voir :
Association Francophone d’Apithérapie : diverses formations (apithérapie médicale et vétérinaire, gelée royale et venin...) sont proposées sur le site www.apitherapiefrancophone.com Courriel : afacontact@gmail.com

Le Congrès international d’apiculture et d’apithérapie aura lieu à Rouen, du 25 au 28 octobre 2018.
Renseignements : contact@labeilledefrance.fr
Programme, inscriptions : www.snapiculture.com

L’association Agir pour l’Environnement distribue, en contrepartie d’un don, des graines de plantes mellifères à semer dans nos jardins.
Objectif : créer des « zones de Bzzz », des espaces dans lesquels des graines de fleurs nectarifères et pollinifères sont semées, où la flore spontanée est préservée et où tout pesticide chimique est proscrit.

• Lire
- L’élevage des reines, de Gilles Fert (Rustica éditions) 24,95 €.
- Abeilles, gardiennes de notre avenir, de Paul Fert, préfacé par Hubert Reeves - (Rustica éditions) 10 €.
- Les abeilles et le chirurgien, du professeur Henri Joyeux et Nicolas Bouguet (Éditions du Rocher) 18 €.
- L’homme qui courait après les fleurs - Mémoires d’un berger d’abeilles, de Marcel Scipion. On trouve cet excellent roman d’occasion sur Internet.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Voir aussi : 

"Les abeilles" en BD

mer, 01/11/2017 - 12:48 -- Lucie Servin
Pour comprendre pourquoi elles sont en danger
Rubrique : 

L'année 2016 a été une année catastrophique pour les apiculteurs français. Alors que plus d’un tiers de notre alimentation dépend des abeilles, véritables ambassadrices de la biodiversité et pollinisatrices indispensables, celles-ci disparaissent, menacées de toutes parts par le dérèglement climatique et l’empiétement des humains et de l’agriculture sur leur milieu.

Type de publication : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer