Enregistrer

Enregistrer

La taille...

sam, 01/09/2018 - 00:00 -- Angela David
...un incontournable du jardinage
Rubrique : 

Comment tailler efficacement dans le confort et la sécurité ? Voici une question de rentrée qui devrait intéresser quelques jardiniers !

Pour vous parler de la taille, une fois n’est pas coutume, nous allons laisser de côté les plantes pour aborder plus en détail le jardinier lui-même et son matériel. La petite revue de la panoplie d’outils de taille du jardinier que nous proposons est résolument teintée d’un questionnement sur le confort et la sécurité, une façon de dire aux jardiniers de prendre soin d’eux !

Respecter le végétal

L’essentiel, pour éviter les risques sanitaires, est de préserver les tissus de la plaie occasionnée par la taille, leur bon état conditionnant une cicatrisation rapide et correcte. Comment faire ?

=> Désinfection du matériel de coupe, pas d’écrasement du bois, pas de tissus « mâchonnés », pas de taille lorsqu’il gèle ou va geler, angle de coupe favorisant l’écoulement de l’eau.

=> Pour éviter d’arracher l’écorce du tronc ou de la branche support, on appuie la contre-lame sur la partie que l’on supprime.

=> Pour les branches de diamètre supérieur à 5 cm, la coupe se fera en trois temps (voir schéma n° 1).

=> Le dépérissement des tissus peut être évité en respectant les règles suivantes : le raccourcissement d’un rameau se fait avec un angle de 30° au-dessus d’un bourgeon latéral, et celui d’une branche se fait à l’aisselle de la ramification (voir schéma n° 2).

C’est le bourgeon ou le rameau restant qui assure le rôle de tire-sève, évitant l’engorgement de la zone cicatricielle par l’afflux de sève élaborée et son dépérissement (1).

Prendre soin du jardinier

C’est essentiel et, dans le feu de l’action, il n’est pas rare que le jardinier lui-même l’oublie !

Quelques règles de base :

=> Pour les chantiers de coupe ou de taille, signalez à quelqu’un que vous allez au jardin ou au verger. L’usage d’outillage à lame avec une motorisation électrique ou thermique ainsi que l’utilisation d’un escabeau ou d’une échelle imposent de travailler à deux.

=> N’utilisez pas l’outillage électrique en cas de pluie ou d’humidité forte, évitez les rallonges électriques, toutes doivent être adaptées à un usage en extérieur.

=> Équipez-vous pour manipuler le taille-haie électrique, le sécateur électrique ou la tronçonneuse : prévoyez un pantalon anti- coupures (2), des chaussures de protection, des lunettes, un casque anti-bruit et des gants qui vous vont !
Trop petits, ils serrent vos mains et vous rendent malhabile, trop grands ils risquent d’être happés par une lame, une chaîne ou de s’accrocher dans les branches…

Prudence quand vous manipulez le taille-haie électrique, le sécateur électrique ou la tronçonneuse...

=> Organisez votre chantier : éloignez les enfants, les animaux et toute chose susceptible de provoquer de la distraction et donc accidentogène. Dégagez les zones de circulation et de déplacement. Préparez le matériel nécessaire, par exemple approchez la remorque du chantier de taille pour limiter le port des charges ; prévoyez des cordeaux pour couper droit votre haie…. Avec les outils de coupe, il n’est pas prudent de se faire aider pour ramasser les déchets, avancez votre travail en les laissant derrière vous.

=> Organisez vos gestes : avec le taille-haie, on fera des mouvements de bas en haut pour que les déchets de coupe tombent sans être arrêtés par les branches basses, on gardera l’outil près du corps – le porter à bout de bras et en extension est fatiguant, voire dangereux. Avec les outils électriques, il faut toujours penser au fil ! Attachez-le à votre ceinture, dans le dos, après l’avoir fait passer par-dessus votre épaule ; bien sûr, avancez en déroulant le fil.

=> Veillez aussi à réduire les gestes répétitifs, les situations d’extension ou de port à bout de bras, les situations à fortes vibrations… ou tout du moins à ne pas trop solliciter votre organisme, étalez dans le temps le chantier.

Prendre soin des outils

La sève est corrosive, ce qui oblige à nettoyer les lames après chaque utilisation avec un chiffon imbibé d’un solvant écologique (exemple, le substitut écologique du white spirit). En préalable, pensez à brosser les lames pour éliminer les fragments de plantes et les dépoussiérer. Et avant de ranger vos outils, passez un petit coup de pinceau imbibé d’huile et emballez les lames dans un vieux chiffon ! Évitez le contact avec la terre pour préserver la faculté de coupe de lames. Affûtez ou faites affûter les lames de vos outils.

Adopter le bon geste avec

Quelques conseils pour vous

Quelques conseils pour la plante

La cisaille • Affûtage correct.
• Affilage régulier pour limiter l’effort.
• L’angle des lames par rapport à la surface de taille est faible pour suivre la forme déjà établie.
• Travailler avec les bras à demi-pliés pour ne pas fatiguer les épaules.
• Qualité de coupe : coupe très franche, les tissus sont moins écrasés,
la cicatrisation est plus rapide.
• Geste précis.
Le taille-haie • Vérifier l’affilage des lames.
• Effectuer des gestes de bas en haut avec l’appareil près du corps.
Coupe verticale : arc de cercle de bas en haut, puis de haut en bas, en utilisant les deux côtés de la barre de coupe.
Coupe horizontale : angle très léger par rapport à l’horizontale, geste proche de celui de la faucille pour ramener les branches coupées et les faire tomber
par terre.
• Adapter la vitesse du geste à la densité et à la grosseur des rameaux pour une coupe propre.
• La base de la plante doit toujours être plus large que le sommet pour un bon éclairement de la couronne et moins de maladies.
Le sécateur • Affiler les lames régulièrement pour ne pas avoir à forcer.
• Changer d’outil si la branche est trop grosse.
• Alterner les travaux pour limiter les risques liés à la répétition du geste.
• Affiler les lames garantit une coupe nette, une cicatrisation rapide et donc moins de problèmes sanitaires.
•Couper en une fois sans faire bouger la lame dans la coupe (pour éviter l'écrasement des tissus – cicatrisation difficile).

Avoir du matériel adapté

Dans tous les cas, privilégiez la qualité plutôt que le prix, faites confiance aux marques renommées. Pour que votre budget ne s’envole pas, faites le point sur vos besoins réels et leur fréquence. Un matériel utilisé de façon exceptionnelle peut être emprunté, loué ou acheté en commun ! Acheter des outils polyvalents est un bon compromis, par exemple, sauf cas particulier, le sécateur à buis n’est pas indispensable, de même qu’une perche d’élagage électrique...

La panoplie de base pour un jardin

Le sécateur

C’est l’outil de base. Bien choisi et bien entretenu, vous le garderez longtemps, alors n’hésitez pas à passer du temps pour le choisir. Un sécateur, ça s’essaye, il faut qu’il soit à votre main ! Il existe des modèles pour gauchers, des modèles de différentes tailles : le sécateur ouvert doit tenir dans la main ouverte, les doigts étant au repos, cela permet de reposer la main entre les coupes ; globalement, on constate que les sécateurs achetés sont souvent trop grands.

=> Le sécateur classique à lames croisantes ou frottantes sert à tailler le bois vert. Il permet une coupe propre et nette jusqu’à 2 cm de diamètre. Son extrémité pointue peut parfois être utile pour saisir des rameaux. Ne coupez pas de bois mort ou de matériaux durs avec, car vous risquez de fausser la lame.

=> Le sécateur à enclume, à réserver au bois sec, possède une lame coupante biseautée sur les deux faces pour réduire l’effort. Attention, il écrase le bois, et ce d’autant plus qu’on coupe en biseau, il est donc à proscrire pour les rosiers et les fruitiers, voire pour bon nombre d’arbustes ornementaux.

=> Le sécateur à grands manches ou ébrancheur est indispensable pour couper les branches plus grosses (5 cm de diamètre). Il est efficace pour une taille de rajeunissement, pour éclairer, pour éliminer le vieux bois… Optez pour le système à crémaillère pour diminuer l’effort à la fermeture des poignées.

La scie multi-usages à coupe tirante.

Avec une lame de 20-22 cm qui se replie, elle est facile à employer sur le chantier.

La serpette de jardin

Elle possède une lame courbée d’environ 18-20 cm bien affûtée qui se replie. Elle fait fonction de couteau : parage d’une plaie, taille en vert, coupe de lien… Indispensable à avoir en poche.

La cisaille à main

Indispensable surannée qui sert à beaucoup de petites opérations d’entretien sans faire de bruit. Selon les travaux que vous envisagez de faire, vous retiendrez une lame droite pour couper les jeunes pousses, les rameaux en vert jusqu’à 1 cm. Ensuite, il vous faudra une lame crantée et, pour des bois durs et plus gros, une lame ondulée sera nécessaire. Sur le plan ergonomique, côté poignées, soyez vigilant, cherchez une bonne prise en main avant tout, sans tenir compte du revêtement antidérapant qui doit constituer un plus. Intéressez-vous aux butées amortisseur qui absorbent les chocs et aux modèles à ouverture démultipliée à crémaillère qui réduisent considérablement l’effort. En principe, il est possible de régler la tension des lames, ce qui permet une belle coupe.

Le taille-haie électrique, voire thermique

Pour les jardiniers qui ont un jardin assez grand. Il existe de nombreux modèles avec les deux types de motorisation. Votre choix doit être guidé par le poids, la maniabilité de l’outil, sans oublier les décibels produits en fonctionnement. Pensez aux travaux à réaliser en intégrant la croissance de vos arbustes et vos haies pour faire votre choix.

(1) Le dépérissement est la conséquence de la fermentation de la sève élaborée, riche en sucres.
(2) De plus, la chemise, le pull ou le tee-shirt doivent être rentrés dans le pantalon.

Enregistrer

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer