Se remettre à la terre...

...une question de bien-être
Rubrique

Encore une technique qui nous vient d’Amérique… Earthing, ou remise à la terre.
En quoi cela consiste-t-il ? À marcher pieds nus dans l’herbe, tout bêtement !
Mais les bienfaits sont immenses. Dans nos sociétés branchées et hyperconnectées, cet acte tout simple peut nous faire beaucoup de bien.

C’est parce qu’il a lui-même été électrosensible qu’il peut conseiller les personnes en détresse aujourd’hui : Éric, technicien en hygiène et environnement électromagnétique pour l’entreprise Geotellurique, est intarissable sur le sujet. « C’est grâce à cette technique toute simple de remise à la terre – en complément d’une bonne protection électromagnétique – que je peux avoir une vie à peu près normale aujourd’hui », témoigne-t-il. Ce qui ne fut pas toujours le cas, loin de là…

En 2006, suite à une surexposition aux ondes (proximité d’une antenne-relais, wifi du voisinage et conditions géobiologiques défavorables), les causes s’étant additionnées, il s’aperçoit, un jour, en rentrant dans une cuisine, qu’il sent les ondes émaner du four à micro-ondes. La wifi aussi lui est alors vite insupportable.
Céphalées, insomnies, sensation de brûlure dans les oreilles, acouphènes, fatigue : les symptômes se sont accumulés. Éric est donc parti à la recherche de solutions et, par chance, il est tombé sur le site de Bruno Geissert.

Marcher pieds nus !

Ancien directeur technique dans une agence d’édition, Bruno Geissert a vécu des années entre ordinateurs et bases de téléphone sans fil. Résultat ? Devenu électrosensible, il a quitté son travail pour traquer les ondes responsables de son mal-être.
Aujourd’hui, Éric et lui tentent d’apporter des solutions aux personnes – de plus en plus nombreuses – qui recherchent des spécialistes de l’électromagnétisme.
« Il existe une solution très simple, constate le technicien, formé par Bruno Geissert. Elle consiste à se remettre à la terre ! Comment ? En marchant pieds nus dans l’herbe… » Pas compliqué, effectivement – à condition d’avoir un bout de jardin devant sa porte.

L’explication est la suivante : notre corps contient naturellement une certaine charge électrique. À celle-ci, s’ajoutent toutes les ondes insidieuses car invisibles, mais néanmoins néfastes. Si le corps ne se décharge pas, elles s’y accumulent. « Les semelles de nos chaussures modernes, en plastique ou en caoutchouc, nous isolent de la terre, regrette Éric. Faute de pouvoir se débarrasser du surplus d’ions positifs accumulé sous forme d’électricité statique, le corps entre en souffrance et nous envoie des signaux – des symptômes que l’on connaît désormais. »

Earthing

Ce sont des scientifiques américains qui ont trouvé la parade : se remettre à la terre ! L’un des auteurs du livre qui relate cette histoire (voir encadré), un ancien technicien en télécommunication, avait mis au point un drap artisanal, mais très efficace, qui permettait d’être connecté à la terre pendant le sommeil : les personnes qui l’utilisaient se sentaient nettement mieux. Il avait donc commercialisé son invention.
Aujourd’hui, on trouve facilement ces draps sur Internet. Tout comme les tapis de remise à la terre. Branchés sur la prise de terre, ils éliminent les charges électriques accumulées à notre insu durant les heures passées devant notre ordinateur en les envoyant à la terre, tout bêtement.
Ces mêmes pionniers ont fondé l’Institut Earthing, qui milite pour une reconnexion à la Terre-mère et prône les innombrables bienfaits d’une telle pratique.

Couper sa wifi, un acte citoyen !

Éteindre sa wifi tous les soirs est déjà un premier pas vers la diminution des ondes électromagnétiques. Ce boîtier dont on ne peut plus se passer émet en effet des rayonnements haute fréquence qui sont pulsés par saccades à 10 Hz, une technologie incompatible avec la santé. Dans la journée, le corps peut résister à une telle agression. Pas la nuit. Il se relâche, lui, mais la wifi continue à envoyer ses signaux. Alors, désactivons-la. Chaque modèle de box étant différent, il convient de se renseigner pour connaître la procédure. Au plus simple, elle est équipée d’un bouton ON/OFF. Sinon, la manipulation prend 2 minutes et vaut le coup d’être faite : la qualité de votre sommeil a toutes les chances d’être améliorée et vos voisins vous en seront reconnaissants.
Plus de renseignements : www.robindestoits.org

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les secrets d'un jeûne réussi
Mon cahier d’Homéopathie personnalisée
Les plantes qui guérissent (Poche)
Les clés de l'alimentation santé