En cas d'extrémités froides...

jeu, 01/11/2018 - 00:00 -- Anne Rihet
...des recettes naturelles.
Rubrique : 

L’automne est au rendez-vous avec ses couleurs chaudes et chatoyantes. L’humidité aussi et vous vous surprenez à vous frotter les mains et les pieds afin de les réchauffer.

Rien de plus normal sauf si, justement, vous n’arrivez pas à les ranimer. Vos extrémités ont la fâcheuse tendance à rester glacées ? Plusieurs facteurs peuvent induire cet état dû à une vasoconstriction des vaisseaux sanguins in­duisant un ralentissement de la circulation. Le froid est un déclencheur, mais n’est pas uniquement responsable de cette situation qui perdure. L’abus de tabac, la con­sommation d’excitants comme le café, l’alcool, l’anxiété, le stress et des maladies comme le diabète ou la maladie de Raynaud peuvent en être la source. Pour favoriser la circulation, faites de l’exercice, et couvrez vos pieds et vos mains de chaussettes et de gants de soie (disponibles en magasins de sport) quand vous pointez le nez dehors. Buvez des jus riches en vitamines, des tisanes qui donnent un coup de fouet et massez-vous afin d’augmenter le flux sanguin. Et puis n’oubliez pas : « À mains froides...cœur chaud... »

Tous les jours, des aliments riches en vitamines

La vitamine E protège les parois des vaisseaux sanguins en fluidifiant le sang. Vous la trouverez dans les avocats, les légumes à feuilles vertes, les noix, les noisettes, les amandes, les olives, l’huile de germe de blé, de pépins de raisin, le paprika, le gingembre... La vitamine B3 augmente le flux sanguin. Le poisson gras, les champignons, les graines de tournesol et la levure de bière en contiennent. La vitamine C, antioxydante, a un effet bienfaiteur sur les vaisseaux sanguins. Elle est présente en abondance dans la goyave, les baies, les kiwis, l’orange, les navets, le chou, le persil et le cresson. Les oméga 3 (l’huile de colza ou huile de poisson) fluidifient le sang, et le potassium contrôle la dilatation des vaisseaux sanguins (présent dans les kiwis, les bananes, les châtaignes, les abricots, les épinards, les avocats, les tomates, les courges, les navets et les poivrons). Et à vous les délicieux jus ! Il n’y a que l’embarras du choix. Voici trois exemples de recettes, mais la palette est large, alors composez. Dans un blender, mettez un avocat, des baies de myrtille, une cuillerée à café d’huile de colza, un kiwi et un peu de lait d’avoine. Mixez, ajoutez des graines de tournesol et buvez, le matin, au petit déjeuner. Ou bien, mélangez une banane avec des noix, un peu de levure de bière, d’huile de colza, un ou deux abricots et un peu de lait végétal. Ou encore, mixez un ou deux champignons avec du persil, du gingembre, des épinards, de l’huile de colza et de l’eau.

Consommez des épices qui réchauffent

Le gingembre : Zingiber officinale

C’est parce que le gingembre améliore la circulation sanguine qu’il donne cet effet de chaleur bien agréable quand le froid s’installe. Il suffit d’en saupoudrer vos plats. Préparez aussi une tisane en laissant infuser une belle tranche de gingembre frais dans un litre d’eau bouillante pendant une quinzaine de minutes. Vous pouvez aussi le faire infuser dans une tasse de lait végétal et ajouter un peu de miel et une pincée de cannelle.

La cannelle de Ceylan : Cinnamomum verum

Préparez une décoction en portant à ébullition un bâton de cannelle avec trois tranches d’un centimètre de gingembre frais et trois clous de girofle dans un litre d’eau. Maintenez l’ébullition à feu doux dix minutes puis filtrez. Ajoutez une cuillerée à soupe de miel. Buvez deux à trois tasses dans la journée. Vous pouvez aussi préparer un thé réchauffant : portez à ébullition un demi-litre d’eau avec un bâton de cannelle, une tranche de gingembre frais, une cuillerée à café de cardamome, 10 clous de girofle. Maintenez l’ébullition une dizaine de minutes, ajoutez un demi-litre de lait végétal et une cuillerée à soupe de miel. Mettez à nouveau sur le feu. Dès les premiers bouillons, stoppez votre feu et jetez deux cuillerées à soupe de thé. Laissez infuser dix minutes puis filtrez. Buvez chaud. Il semblerait également que saupoudrer un peu de poudre de cannelle dans les chaussettes et les gants aiderait à garder les extrémités au chaud. Il en est de même pour le poivre de Cayenne.

Buvez des tisanes veinotoniques

La vigne rouge : Vitis vinifera

Employées dans les cas de fragilité capillaire cutanée et d’insuffisance veineuse, les feuilles de la vigne donnent une tisane très agréable au goût. Dans un litre d’eau froide, ajoutez 50 g de feuilles sèches et portez à ébullition. Aux premiers bouillons, stoppez le feu, couvrez et laissez infuser un quart d’heure. Filtrez et buvez trois tasses dans la journée en dehors des repas.

Prenez des bains, faites-vous des cataplasmes et des massages

Prenez des bains tièdes dans lesquels vous ajouterez une infusion (vingt minutes) de 200 g de romarin pour un litre d’eau. Appliquez des feuilles de chou écrasées sous un rouleau et maintenues par du film transparent sur les pieds et les mains pendant une demi-heure, tous les jours. Massez les extrémités froides tous les soirs avec de l’huile d’olive dans laquelle vous pouvez ajouter deux à trois gouttes d’huile essentielle de romarin.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 

Dans la boutique : 

Rebelle-Santé n° 210

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer