Un chat aussi ça s'éduque !

Même quand votre chat vous prend pour sa bonne, il y a encore moyen de redresser la barre en douceur, sans réveiller le tigre qui est en lui !

Un chat ne s'éduque pas comme un chien, mais ce n'est pas une raison pour le laisser tout faire dans la maisonnée. Peu importe son âge : votre matou peut tout à fait comprendre ce que vous attendez de lui (ou souhaitez qu'il arrête de faire) à condition de trouver un terrain d'entente. Avec un chat qui est un grand émotif par nature, tout est affaire de négociation douce !

Règle N°1 : Désapprouver sans crier

• L'erreur à ne plus faire

Peu importe l'ampleur de sa « bêtise » ! Votre chat ne comprend ni les cris, ni les punitions directes. Lui montrer ce qui ne va pas, n'est guère plus explicite pour lui. Comme vous n'avez pas les mêmes valeurs, ce que vous considérez comme inadmissible, est au contraire tout à fait naturel pour votre petit félin.

• Les ennuis qui en découlent

Crier ou punir, ne peut qu'augmenter son niveau de stress. Or un chat stressé est un chat qui se met davantage à marquer son territoire (en urinant sur les murs, en griffant vos meubles) ou en retournant le stress contre lui, au risque de devenir boulimique ou de se lécher jusqu'à ne plus avoir de poils.

• La solution

Il faut essayer de trouver ce qui l'a conduit à faire ce que vous considérez être une « bêtise ». Si c'est un marquage excessif, peut-être est-ce parce qu'il se sent menacé par la présence d'un chat du voisinage ou la venue du chien d'un ami, qu'il serait bon d'écarter. S'il saute sur vous et vous griffe à votre retour du travail, c'est peut-être qu'il s'ennuie toute la journée dans votre appartement et dans ce cas, il serait bon d'investir dans un distributeur de croquettes, des jeux qui se déclenchent à son passage, etc.

Règle N°2 : Ne pas renforcer de comportements indésirables

• L'erreur à ne plus faire

Si, à chaque fois que votre chat miaule, vous répondez présent et accédez à ses moindres désirs, il va vite comprendre qu'en miaulant, il obtient absolument tout ce dont il a envie ! Idem si en boudant sa gamelle, il se rend compte que vous revenez quelques minutes plus tard, avec une autre gamelle encore plus intéressante.

Règle N°3 : Anticiper les problèmes

• L'erreur à ne plus faire

Si votre chat a un comportement inapproprié, ce n'est pas forcément de sa faute, mais souvent aussi de la vôtre. Après tout, c'est vous qui l'avez mis en situation d'avoir un tel comportement ! En anticipant ses comportements inappropriés et en évitant qu'ils aient lieu, vous calmez le jeu pour tout le monde.

• La solution

Si vous le surprenez en train d'avoir un comportement inapproprié, détournez son attention en envoyant un petit objet sur le côté (jamais sur lui, évidemment) ou un jet d'eau dans sa direction, sans qu'il vous voie faire. C'est généralement suffisant pour qu'il passe à autre chose. Lorsque vous ne le prenez jamais sur le fait, pensez à l'homéopathie pour l'apaiser, le temps de remettre de l'ordre dans sa vie : Ignatia 9 CH (3 granules deux fois par jour jusqu'à amélioration) est notamment l'allié des chats trop émotifs.

Enregistrer

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier d'homéopathie
Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le
Mes petites recettes magiques sans gluten
Mon cahier de recettes aux huiles essentielles