Lymphome B folliculaire : vitamine D et curcumine

Rubrique

"Que faire de naturel en cas de lymphome B folliculaire, maladie des ganglions ?

« Je me permets de vous adresser ce message au sujet de la petite annonce n° 4485/19, parue dans la revue de juillet-août dernier. Cette personne demandait : "Que faire de naturel en cas de lymphome B folliculaire, maladie des ganglions ? Non traitée pour le moment". Il est vrai que l’on trouve peu d’informations sur cette pathologie, sur la conduite à tenir... En général, au début (premiers stades), les médecins disent de ne rien changer, il y a juste un suivi médical ! Avez-vous un avis ? Doit-on se faire aider par un naturopathe ? »

Mme D. de Charente

Je ne vais pas être très original dans ma réponse en mettant le focus, une fois de plus, sur la vitamine D et la curcumine.

1 - Optimiser le taux de vitamine D

Une étude clinique de 2018 atteste de l’utilité d’optimiser le taux de vitamine D dans la version agressive du lymphome folliculaire. Les chercheurs n’ont pas fait les choses à moitié : 25 000 UI par jour pendant 2 semaines avant mise en œuvre du protocole
R-CHOP (immuno + chimiothérapie) puis 25 000 UI par semaine durant les quelques mois du protocole. En dépit de cet apport très élevé, seuls 6 % des participants ont dépassé 60 ng/ml !

Toujours est-il que cela a suffi pour faire la différence dans la phase de rémission (évolution plus favorable pour ceux ayant les meilleurs taux de vitamine D).

Sur la base de cette étude, on peut par exemple procéder comme suit : effectuer un dosage sanguin de la vitamine D.
- Si taux inférieur à 15 ng/ml : 10 000 UI par jour pendant 30 jours puis 4000 UI par jour pendant plusieurs mois, de sorte que le taux se stabilise si possible autour de 50 ng/ml ou plus.
- Si taux supérieur à 15 ng/ml : 10 000 UI pendant seulement 20 jours puis 4000UI par jour.
En parallèle, se supplémenter en magnésium pour améliorer le métabolisme de la vitamine D.

Contre-indication de ce protocole : antécédents de calculs rénaux calciques.

Produits conseillés : D-Mulsion Forte (Energetica Natura) - goutte dosée à 2000 UI - bien agiter le flacon avant de s’en servir ; Équilibre magnésium (Biophénix) - 3 gélules par jour, voire 4, si terrain anxieux.

2 - Curcumine en traitement adjuvant

Supplémentation en curcumine con­seillée pour optimiser les effets de la radiothérapie ou de la chimio - ce qu’on appelle la radio/chimiosensibilisation. Cette sensibilisation s’exerce notamment sur les lymphomes. Rien n’empêche cependant de prendre de la curcumine préalablement à tout traitement lourd.

Contre-indication : obstruction des voies biliaires.

Produit conseillé : Curcuma LC (Biophénix) - 1 gélule 2 fois par jour au cours des repas.

Didier Le Bail

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les huiles essentielles qui guérissent
Secrets de beauté
Ma Bible des aliments remèdes
Bien manger sans cuisiner