Autisme : des enfants aux habitudes alimentaires particulières

Rubrique

Dans le Petit Journal de ce numéro, vous pourrez lire le témoignage de mamans d’enfants autistes qui expliquent combien le régime alimentaire de leur enfant influe sur son comportement.

Or, a contrario, on peut aussi parfois distinguer les premiers signes du spectre autistique par le biais du comportement alimentaire des enfants.

Une recherche du Penn State College of Medicine révèle que 70 % des enfants autistes ont un comportement alimentaire atypique (15 fois plus que chez les enfants non touchés par ces troubles). Pour certains, cela se traduit par des goûts très limités : par exemple, ils ne veulent manger que des céréales et des nuggets de poulet, refusent de tester de nouveaux aliments. Ils peuvent n’accepter qu’une marque d’aliment, ou une couleur, ou une forme.

Pour d’autres, la température des aliments prend une extrême importance, ou bien ils gardent des aliments en bouche très longtemps, les mâchant sans jamais les avaler… Pour l’autrice principale de l’étude, le Dr Susan Mayes, psychiatre, ces comportements présents chez de nombreux enfants atteints d'autisme pourraient constituer un précieux indice pour les parents et les médecins.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Bourdonnements et autres maux d’oreilles
Et si vous manquiez de vitamine D ?
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le