Cannabis : un antidouleur puissant

Rubrique

Un antalgique 30 fois plus puissant que celui de l’aspirine.

La légalisation du cannabis au Canada a ouvert la voie à de nombreuses études et permet aujourd’hui de mieux comprendre les effets du cannabis, et bientôt sans doute de pouvoir bénéficier davantage de ses qualités antalgiques 30 fois plus puissantes que celles de l’aspirine.

Des chimistes de l’université de Guelph, au Canada, tentent d’en décrypter les mécanismes afin de développer une alternative naturelle aux médicaments opioïdes, couramment utilisés en cas de douleurs aiguës et chroniques (et avec des effets d’accoutumance moindres).

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Recettes gourmandes anti-cancer
Devenir acteur de sa guérison
Hydroxyde de magnésium
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent