Méthode naturelle anti-hypertension

Rubrique

«Il y a quelques années, j’avais de l’hypertension : 19/10 (excessive je sais) mais pour laquelle je n’ai pas voulu suivre de traitement médical. Je l’ai traitée avec de l’aubépine, des tisanes de feuilles d’olivier, des gélules d’ail, combinées ou en alternance (pas vraiment de règle) et une alimentation assez appropriée, et ce durant des années et sans suivi médical. Aujourd’hui, 15 ans après, j’ai 13/9. Je ne dis pas que c’est un exemple à suivre et j’ai peut-être eu de la chance. Mais pratiquer l’automédication est aussi une question de logique et de bon sens.
Je vous donne quelques précisions sur le traitement que j’ai suivi.  
J’ai pris de l’extrait de plantes fraîches d’aubépine (Salus) : 10 à 15 ml, 3 fois par jour, matin, midi et soir avant le repas et parfois une autre dose avant le coucher (produit que j’absorbais avec grande satisfaction, j’adore le goût). Associé à la tisane de feuilles d’olivier matin et soir : 15 à 20 feuilles fraîches (j’ai des oliviers chez moi) dans 25 cl d’eau - décoction 10 mn - repos 10 mn - à boire matin et soir (ou tout au moins dans la matinée).
Bain de pieds chauds (10 à 15 mn) le soir lorsque je sentais que j’avais "le casque". J’avais lu qu’il fallait envoyer le sang aux pieds pour qu’il ne stagne pas au cerveau.  
Tout ceci pendant 3 mois.
Ensuite, pour changer, j’ai pris 3 fois par jour une goutte d’huile essentielle (HE) de lavande vraie avec un tout petit peu de miel (juste sur le bout d’une cuillère) ou sur un mini sucre, associée à des gélules d’ail/gui/aubépine ou ail/olivier (je ne me rappelle plus de la marque), suivant les indications de la boîte. Ou, à la place des gélules, de l’extrait de gui (je ne me rappelle pas non plus de la marque).

Côté alimentation, le matin : crème genre Budwig (sans laitage) avec 3 gouttes d’HE de citron + 1 c. à soupe d’huile de colza + 1 c. à soupe d’huile de carthame (ou d’huile de chanvre) + 1/2 banane/poire + autre fruit de saison.
Je suis bio à 99,9 %. Et je continue…. Durant 15 à 20 ans, j’ai éliminé le sel, la réglisse, réduit la viande rouge, le fromage, le comté et le parmesan dans les gratins, les pâtisseries et tous les plats préparés même en bio. J’ai aussi réduit le pain, les poivrons et les eaux de source ou minérales avec un pourcentage élevé de sodium.
J’ai fait des cures de pollen frais, de gelée royale, de citrons avec zeste...
J’ai toujours privilégié la qualité et j’ai absorbé ce qui me paraissait bon pour la santé : ail, citron, carottes... Par contre, je n’ai pas pu avaler l’ail macéré toute la nuit dont on boit l’eau le matin à jeun.

À présent, je mange ce qui me fait plaisir tout en faisant attention, par réflexe, ce qui ne me prive absolument pas. Ma tension est de 13/9 et j’espère bien faire descendre ce 2e chiffre en continuant à privilégier certains aliments et à pratiquer peut-être le jeûne partiel ? »

Mme L. de Haute-Garonne

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Les huiles essentielles qui guérissent
L'alimentation santé : les recettes!
Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...