Lichen scléreux vulvaire...

Rubrique

... on peut en guérir !

« Je suis une femme de 28 ans et voilà trois ans que je suis guérie d’un lichen scléreux qu’on me disait à vie. Je dois une bonne partie de ma rémission aux divers commentaires lus au cours de mon calvaire (me conseillant l’huile de bourrache, la kinésiologie et j’en passe). Mais je la dois encore plus à un homme, Acupuncteur de son métier, qui m’a écoutée alors que j’étais au plus mal et qui m’a soignée en trois séances. Je pensais, comme vous toutes, que cette maladie serait insoignable à vie (cela devait être vrai, c’est une dermatologue diplômée qui me l’avait annoncé), mais en réalité celle-ci était principalement somatique. J’ai eu de nombreux problèmes gynécologiques durant ma jeunesse (mycose + fissure + vaginite) et je me suis peu à peu éloignée de ce qui faisait de moi une femme, je me sentais cassée et sans pièces de rechange. Cet homme m’a appris à m’aimer de nouveau, à réfléchir à toutes les substances nocives que j’appliquais quotidiennement : cortisone, etc. J’ai fait ces trois séances sans vraiment savoir qui croire. Elles se sont déroulées sur deux mois. Au bout de la troisième, j’ai commencé à voir un net changement, j’ai arrêté la cortisone et j’ai repris une vie sexuelle qui m’était refusée depuis 8 ans. Il m’a fallu du temps et un compagnon en or pour reprendre mes marques mais cela est si beau. Je prie pour que chacune d’entre vous guérisse et j’espère que mon témoignage vous aidera, ou au moins vous apportera de l’espoir.

PS : j’ai également arrêté les hormones l'année dernière afin de purger mon corps de toute substance étrangère et toxique (vive le condom !). »

Mme G. sur le forum de Rebelle-Santé

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Rhumatismes et maux de dos : les prescriptions du Dr Valnet
Vos ordonnances naturelles
Quelle contraception choisir ?
Le Guide du thé vert