Pleine Lune...

Rubrique

... on dort moins bien !

Ce n’est pas une légende. Entre 2000 et 2003, des chercheurs suisses ont mené une étude sur l’effet de l’âge sur le sommeil, chez des hommes ayant entre 20 et 74 ans. Récemment, ils ont eu l’idée de reprendre les données de cette étude pour voir si l’état de la lune avait pu influencer le sommeil de ces volontaires, sans tenir compte cette fois de leur âge. 

Et le résultat montre que, finalement, on dort moins bien les nuits de pleine lune : le sommeil profond est raccourci de 30 %, l’endormissement allongé de 20 minutes et les sécrétions de mélatonine (l’hormone du sommeil) moindre (deux fois moins que lorsque la lune est absente, à l’opposé du cycle lunaire).

Voir aussi

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

D'ici ou d'ailleurs, les points qui guérissent
Mon cahier de radiesthésie
Additifs alimentaires : mieux les connaître pour éviter leur toxicité
Rhumatismes et autres maux articulaires