Comment bien se préparer avant une visite médicale...

... pour le permis de conduire ?
Rubrique

Annulation pour défaut de points, suspension pour alcoolémie au volant, conduite sous l’emprise de stupéfiants, pathologies chroniques (diabète, épilepsie…)… Autant de situations qui réclament une visite médicale obligatoire.

Si passer le permis de conduire est indispensable, le conserver l’est également. Mais il peut être suspendu, annulé ou sous-tendu par le passage devant une commission médicale destinée à évaluer l’aptitude à la conduite. Selon les cas, elle est composée de deux médecins généralistes agréés (en préfecture ou en sous-préfecture) quand la visite fait suite à une infraction (perte de points, alcool, cannabis…) ou d’un seul médecin généraliste agréé (en cabinet de ville) quand la visite porte uniquement sur une aptitude médicale en rapport avec un problème de santé (diabète, épilepsie, troubles neurologiques, démence…).

Des antécédents…

Les médecins vont tout d’abord rechercher les antécédents médicaux qui peuvent impacter la conduite d’un véhicule (épilepsie, diabète, séquelles d’un traumatisme, consommation ex­cessive d’alcool ou usage de cannabis…).
Un questionnaire médical doit
être rempli, daté et signé, avant la visite. Depuis le 21 décembre 2005, il existe une liste des pathologies incompatibles avec la conduite. Cette liste, mise à jour régulièrement depuis (dernière grande modification en décembre 2015), comporte 6 classes de pathologies.

… à l'examen médical

L’examen médical comporte un examen pulmonaire et cardio-
vasculaire (auscultation, prise de la tension artérielle…), sensoriel (vision, audition, équilibre…), ostéo­articulaire (existence d’amputation de membre, raideur articulaire…), la recherche des stigmates d’une intoxication alcoolique chronique et une évaluation psychiatrique et neurologique. 

En cas de doute, les médecins peuvent prescrire une consultation auprès d’un spécialiste (neurologue, psychiatre, ophtalmologue…) ou recourir à des examens complémentaires.

Inaptitude

Il arrive parfois que les médecins se prononcent pour une inaptitude à la conduite. Pour autant, l’inaptitude n’est jamais définitive et l’usager peut redemander une nouvelle visite médicale ultérieurement.

Bon à savoir

⇒ Le rendez-vous en préfecture doit être pris sur Internet, sur le site de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés).

⇒ Il est possible de passer la visite médicale avant la fin de la période de suspension.

⇒ En cas d’annulation ou de suspension de plus de 6 mois, des tests psychotechniques effectués par un psychologue sont nécessaires.

⇒ En cas de traitement, n’oubliez pas de vous munir de votre ordonnance.

⇒ En cas de suspension pour alcool, il est préférable de faire un examen de sang comportant les gamma-GT, le volume globulaire moyen (VGM) et les CDT. Ils peuvent être réclamés par les médecins de la commission médicale.

⇒ En cas de suspension pour usage de cannabis, un test urinaire dosant le tétrahydrocannabinol, ou THC (métabolite du cannabis), est indispensable.

⇒ La visite médicale, non remboursée par la Sécurité Sociale, coûte 50 € en préfecture ou en sous-préfecture, et 36 € chez le médecin agréé en ville (liste des médecins disponible en mairie).

Sites internet :
ANTS : permisdeconduire.ants.gouv.fr
Liste des affections médicales incompatibles avec la conduite : www.visite-medicale-permis-conduire.org

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Rhumatismes et maux de dos : les prescriptions du Dr Valnet
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Les secrets d'un jeûne réussi
Ma Bible des aliments remèdes