Artemisia et Covid-19 : quand l’Afrique se rebiffe

Rubrique

En France, quand l’association « La maison de l’Artemisia » a suggéré aux pouvoirs publics de tester la plante Artemisia annua avec une pré-étude clinique, elle n’a même pas eu droit à une réponse. Elle s’est alors tournée vers les différents ministères de la santé africains. Madagascar a vite répondu.

Aujourd’hui, à Madagascar, on soigne la Covid-19 avec une formule à l’Artemisia et, malgré l’acharnement de l’OMS qui multiplie les mises en garde – l’OMS s’oppose à l’utilisation de cette plante pour soigner le palu depuis des années, et maintenant pour soigner la Covid, les Malgaches, puis de nombreux pays africains, ont fermement décidé de passer outre les recommandations officielles internationales pour trouver eux-mêmes leur remède. 

Souhaitons que l’essai qui doit voir le jour prochainement donne des résultats probants, et que l’Afrique ait vite un remède efficace, quitte à le breveter et à le revendre aux « pays riches ». Ce serait une victoire réjouissante, pour l’Afrique, pour la phytothérapie, et contre la Covid-19 !

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier pour aller jeûner
Mon cahier de gemmothérapie
Ma bible de la phytothérapie
Cuisiner autrement en automne