Vitamine D...

Rubrique

... l’Académie de médecine dit  comme Didier !

Depuis le début de la crise sanitaire, Didier Le Bail a expliqué plusieurs fois dans Rebelle-Santé l’importance de ne pas manquer de vitamine D. Le 22 mai dernier, l’Académie nationale de médecine elle-même est venue marteler combien il était indispensable d’avoir un taux optimal de cette vitamine. Morceaux choisis : « Elle [La vitamine D] joue un rôle dans la régulation et la suppression de la réponse inflammatoire cytokinique à l’origine du syndrome de détresse respiratoire aigu qui caractérise les formes sévères et souvent létales de Covid-19.

Une corrélation significative entre de faibles taux sériques de vitamine D et la mortalité par Covid-19 a été montrée. (…).

L’Académie nationale de médecine :

⇒ Rappelle que l’administration de vitamine D par voie orale est une mesure simple, peu coûteuse et remboursée par l’Assurance Maladie ;

⇒ Confirme sa recommandation d’assurer une supplémentation vitaminique D dans la population française dans un rapport en 2012 ;

⇒ Recommande de doser rapidement le taux de vitamine D sérique (c’est-à-dire la 25 OHD) chez les personnes âgées de plus de 60 ans atteintes de Covid-19, et d’administrer, en cas de carence, une dose de charge de 50 000 à 100 000 UI qui pourrait contribuer à limiter les complications respiratoires ;

⇒ Recommande d’apporter une supplémentation en vitamine D de 800 à 1000 UI/jour chez les personnes âgées de moins de 60 ans dès la confirmation du diagnostic de Covid-19. »

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Faut bien mourir de quelque chose !
Vos ordonnances naturelles
Les plantes qui guérissent (Poche)
Les secrets d'un jeûne réussi