Une douleur à la gencive ?

Pensez à l'arthrite alvéolo-dentaire !
Rubrique

Une douleur dentaire ? Il n’en faut pas beaucoup plus pour penser à une carie ou un abcès. Et pourtant, dans certains cas, cette douleur est liée à une inflammation du ligament qui relie la dent à l’os. C’est l’arthrite alvéolo-dentaire.

Un acte dentaire, une carie mal soignée, un brossage dentaire un peu trop agressif… peuvent provoquer une arthrite alvéolo-dentaire, autrement dit une petite inflammation du ligament alvéolo-dentaire, ou desmodontite, qui entoure la racine d’une dent pour la relier à sa loge osseuse (alvéole). Le ligament alvéolo-dentaire, ou desmodonte, est un tissu conjonctif très fin.

Une douleur surtout…

À l’instar des autres problèmes dentaires (carie, abcès, fracture racinaire…), l’arthrite alvéolo-
dentaire se manifeste essentiellement par une douleur dentaire lancinante, spontanément ou lors de la pression de la gencive. Cette douleur, souvent mal tolérée, peut être d’intensité moyenne à élevée. Elle s’accentue la nuit jusqu’à vous empêcher de dormir.

… mais pas seulement

D’autres signes peuvent donner l’alarme, comme une mauvaise haleine, un œdème ou une rougeur au niveau de la gencive, la sensation d’une dent trop longue (signe assez spécifique) ou « élastique », une douleur lors de la mastication ou simplement à la fermeture de la bouche. La douleur ne cède pas facilement aux antalgiques habituels. Enfin, les boissons et aliments chauds exacerbent les douleurs.

Inflammation

Tout ce qui va léser ou irriter le ligament peut se compliquer d’une telle arthrite : infection de la pulpe dentaire à la suite d’une carie, acte dentaire (usage de pâte d’obturation, anesthésie, détartrage…), bruxisme (dents qui grincent pendant le sommeil), trouble de l’occlusion dentaire ou d’un appareil dentaire inadapté, brossage trop accentué ou port d’une gouttière nocturne anti-ronflement.

Déchaussement

Il ne faut pas prendre l’arthrite
alvéolo-dentaire à la légère, même si la douleur est soulagée par le traitement. Car si la cause n’est pas traitée, l’inflammation peut déboucher sur un déchaussement dentaire par destruction du ligament dentaire. La dent devient mobile.

Consultation dentaire

Une consultation auprès d’un dentiste s’impose, ne serait-ce que pour éliminer une douleur liée à une cause soignable par le dentiste (carie, abcès, ajustement d’un appareil dentaire, traitement d’une mauvaise occlusion dentaire…). Une radiographie dentaire peut mettre en évidence l’existence de l’arthrite sous la forme d’une réaction inflammatoire au niveau du ligament. Le traitement passe par la prescription d’anti-inflammatoires (douleurs) et d’antibiotiques en cas d’infection dentaire. L’application de froid calme les douleurs. Du côté des médecines douces, l’huile essentielle de clou de girofle, riche en eugénol, demeure efficace tant sur les douleurs que sur l’infection. Une goutte sur le bout d’un doigt et un massage prudent au niveau de la gencive permettent un soulagement rapide.

Prévention

Rien ne vaut la prévention, qui passe par un brossage dentaire soigneux, mais pas intensif (brosse souple), et le nettoyage interdentaire prudent avec des brossettes douces ou du fil interdentaire.

Autres causes

• Blessure du ligament par un poil de brosse à dents ou par une arête de poisson
• Usage intempestif du cure-dent
• Sinusite aiguë
• Bourrage alimentaire dans les espaces interdentaires.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier pour aller jeûner
Mon cahier de sophrologie
Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science
Mon cahier pour fabriquer mes produits ménagers naturels