Mon chat saigne du nez, c'est grave ?

Il ne faut pas sous-estimer un saignement de nez chez le chat, car il peut s'agir d'une urgence vitale.  

Le risque est bien plus important lorsqu'un chat a accès à l'extérieur. Comme vous ne savez pas ce qu'il a fait, d'où il vient, toutes les causes de saignement de nez sont envisageables.  

C'est traumatique ou accidentel

Ce qui peut vous aiguiller  

Une truffe présentant des signes de griffure ou une blessure bien visible laisse peu de place au doute. Votre chat saigne, soit parce qu'il s'est bagarré avec d'autres chats, soit parce qu'il s'est blessé avec une épine de plante ou un barbelé, ou encore parce qu'il a été victime d'un accident de la voie publique et, dans ce cas, le saignement ou épistaxis, peut cacher d'autres problèmes plus graves (fracture, par exemple). 

Enfin, il arrive qu'un chat saigne par une narine parce qu'un corps étranger s'y est logé (morceau d'un végétal, etc.). 

Le bon réflexe 

En cas de suspicion de traumatisme, donnez Arnica 9 CH (3 granules à répéter une heure plus tard). En cas de plaie, désinfectez avec un antiseptique transparent et sans alcool. Vous pouvez aussi préparer vous-même une infusion de thym : une fois refroidie, appliquez sur la plaie trois fois par jour. Attention, une morsure peut sembler petite alors qu'elle est très profonde, avec un risque infectieux important. Une bonne raison pour surveiller la température de votre chat !

Quand consulter ? 

Si le saignement ne s'arrête pas spontanément dans l'heure qui suit un traumatisme, voyez le vétérinaire car les lésions peuvent être plus graves que prévu. 

Si c'est un corps étranger qui s'est logé dans la narine, le vétérinaire est aussi incontournable pour le déloger sous anesthésie générale. S'il s'agit d'une plaie profonde et/ou sale et/ou si la température grimpe, le vétérinaire peut être amené à prescrire des antibiotiques. 

À ne pas faire  

Le coton dans le nez dans l'espoir de faire cesser le saignement, c'est une mauvaise idée. Cela favorise les éternuements et donc les saignements.  

C'est infectieux 

Ce qui peut vous aiguiller 

Tout rhume un peu sévère entraîne une inflammation des muqueuses nasales et, parfois, la rupture des petits vaisseaux sanguins les plus fragiles à l'occasion d'éternuements. S'il s'agit d'un coryza, les yeux sont rouges et larmoyants, le nez coule (c'est purulent et mêlé avec du sang) et le chat éternue. D'autres infections que le coryza peuvent être en cause, surtout si, en raison d'une FIV (Feline Immunodeficiency Virus) ou d'une leucose féline, son immunité est déficiente. 

À ne pas faire 

Sous-estimer un coryza ! Contrairement au rhume chez l'humain qui finit par guérir spontanément, chez la gent féline, les virus en cause ont une fâcheuse tendance à gagner les poumons pour y provoquer des surinfections, avec à la clé, des troubles respiratoires très importants.

C'est médical 

Ce qui peut vous aiguiller 

Attention au chat fatigué, qui saigne du nez et/ou de la bouche, qui a les muqueuses pâles et/ou plus aucun appétit. Peut-être a-t-il consommé des produits destinés à tuer les rongeurs (anti-vitamine K). Si c'est le cas, c'est une urgence vitale car des hémorragies internes peuvent se produire. 

Le bon réflexe : 

Même si votre chat est à l'extérieur une bonne partie de sa journée, passez toujours un peu de temps avec lui quand il rentre de promenade. C'est le meilleur moyen de remarquer un changement avant qu'il ne soit trop tard. 

À ne pas faire 

Penser que ça va passer tout seul alors que tout retard au traitement est préjudiciable.

Nos infos en plus

*Comprendre son chien : 100 attitudes et petites manies décodées

Ce petit Larousse s'adresse avec prédilection aux enfants.
Avec une photo explicative pour chaque comportement, il devient très facile de savoir ce que pense vraiment son animal (existe aussi en version pour les chats - 7,95 € chaque).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Faut bien mourir de quelque chose !
Mon cahier des Fleurs de Bach
Le jeûne : mode d’emploi
Mon cahier de recettes d'anniversaire pour petits poly-allergiques