Avant d'adopter un chien ou un chat en refuge...

... dix questions à vous poser

Craquer sur un joli minois ne suffit pas. Il faut être certain que vos conditions de vie sont adaptées à ses besoins et que son comportement pourra s'accommoder de votre famille.

Les animaux en refuge n'ont pas tous un passé difficile : certains sont là parce que leur ancien propriétaire est hospitalisé ou décédé, parti à l'étranger ou parce qu'il a confondu un animal avec une peluche et n'en a pas assumé les contraintes. D'autres ont si mal éduqué leur chien qu'une fois devenu plus grand et intenable, ils s'en sont lâchement débarrassés. Et de nombreux chatons abandonnés sont les fruits de chats non stérilisés, laissés en liberté dans la nature par des maîtres inciviques…   

1 - Avez-vous une idée précise de votre prochain compagnon ?

La liste des critères que doit remplir votre futur compagnon est-elle ouverte ? Si vous êtes prêt à faire des compromis, nul doute que vous trouverez un compagnon en refuge. Mais si vous êtes intransigeant (race, sexe, âge, caractère), tournez-vous vers un éleveur.

2 - Sur combien d'années êtes-vous prêt à vous engager ?

Avec un jeune chien ou chat qui peut vivre douze à vingt ans, il faut réfléchir sur le long terme. 

3 - De combien de temps disposez-vous par jour ?

Moins de deux heures par jour ? Pas de retour possible le midi ? Ce n'est pas un animal qu'il vous faut, mais une peluche ! Un chat d'appartement ou un chien s'ennuient (même si vous disposez d'un jardin pour ce dernier). Outre une présence quotidienne de plusieurs heures par jour, un chien a besoin d'une grande promenade quotidienne pour se défouler. Chien ou chat, instaurez des rituels dès leur arrivée (comme le jeu du matin, le brossage du soir, etc.) pour renforcer votre complicité.

4 - De quel budget mensuel disposez-vous ?

Moins de 30 € par mois ? C'est possible, mais compliqué. Nourriture, soins vétérinaires, antiparasitaires, équipement, toilettage éventuel... Chiens et chats ont un coût variable selon leur gabarit, mais le budget annuel est estimé à 400 € pour un petit chien ou un chat sans souci de santé, et à plus de 1000 € pour un grand chien. C'est davantage si l'animal tombe malade, sauf si vous avez une mutuelle (comptez 9 € par mois minimum et tout n'est pas remboursé). Pour favoriser l'adoption d'animaux malades et/ou âgés, certains refuges proposent les soins gratuits à condition de revenir les faire soigner sur place.  

5 - Êtes-vous plutôt « pantoufles » ou « baskets » ?

6 - Y a-t-il de jeunes enfants à la maison ? 

Mieux vaut connaître le motif d'abandon de l'animal que vous envisagez d'adopter. Un chat qui a été stressé par l'arrivée d'un bébé au point de griffer les meubles et faire pipi partout, n'est pas un bon candidat à votre vie de famille. Un chien agressif avec les enfants (qui lui en ont sans doute fait trop voir) peut bien sûr être rééduqué, mais il a quand même plus de chances de se plaire dans un foyer sans enfants (ni projet d'enfant). Il y a suffisamment d'animaux à l'adoption pour que vous en trouviez un qui apprécie la présence d'enfants respectueux.

7 - Avez-vous d'autres animaux chez vous ?

C'est toujours mieux d'avoir des informations sur le passé de l'animal, mais les bénévoles du refuge ont pu se forger une opinion sur la question en voyant comment leurs petits protégés se comportent avec d'autres animaux de la même espèce (du même sexe ou pas) et d'une autre espèce.

8 - Où partez-vous en vacances ?

9 - Est-ce votre premier chien ou chat ?

10 - Connaissez-vous les principaux risques liés à votre environnement ?

Un propriétaire ou une copropriété ne peuvent vous interdire d'avoir un animal (en location saisonnière, c'est malheureusement possible). En revanche, ils peuvent exiger que votre animal ne cause aucune nuisance : dégradations, aboiements intempestifs, déjections dans les parties communes, etc. 

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Grossesse et allaitement sans soucis
Les aliments qui guérissent (Poche)
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Mon cahier pour mieux voir sans lunettes