Jeûne et endométriose

Rubrique

« Bonjour, je suis abonnée à votre magazine. J’ai bien aimé vos articles sur le jeûne. En retour d’expérience, après 2 jeûnes en 1 an et demi, mes douleurs d’endométriose sont quasiment parties. Un miracle. Plus besoin de me shooter aux anti-inflammatoires et antispasmodiques pendant 3 ou 4 jours, la mélisse ou un peu de Doliprane suffit.

Message à faire passer aux femmes qui souffrent de ce mal terrible... Je n’ai pas trouvé d’article médical sur le sujet, ce n’est que mon expérience, mais j’ai constaté les effets incroyables du jeûne sur l’endométriose en tout cas.

Bonne continuation ! »

Charlène sur la page Facebook de Rebelle-Santé

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma victoire sur Parkinson
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Devenir acteur de sa guérison
Mon cahier pour brasser de la bière