Les constitutions naturopathiques

Mieux se connaître pour mieux se soigner
Rubrique

Hippocrate, le grand médecin de l’Antiquité, à l’origine du serment du même nom, connaissait déjà l’importance des constitutions pour détecter l’origine des déséquilibres, les prévenir et les soigner de manière adéquate et personnalisée. En naturopathie, la constitution est un indicateur très utile pour déterminer nos forces, nos faiblesses, nos tendances pathologiques… et ainsi préserver au mieux notre capital santé. 

Hippocrate avait déterminé 4 constitutions de base : lymphatique, sanguin, bilieux et nerveux. En observant ses patients, sur le plan physique, psychique et comportemental, il était en mesure de déterminer à quelle constitution principale ils appartenaient et ainsi d’adapter sa thérapeutique en conséquence. La constitution est un caractère inné, génétique, dont nous héritons à la naissance. Bien sûr, rares sont ceux qui appartiennent entièrement à une constitution. Toutes les constitutions sont présentes en proportions variables mais nous en avons tous une ou plusieurs qui dominent. Déterminer sa ou ses constitutions, les accepter, les apprivoiser permet de conserver une meilleure santé, mais aussi des relations harmonieuses avec les autres et le monde qui nous entoure.

Les constitutions naturopathiques ont été déterminées dans les années 1930 par Pierre-Valentin Marchesseau, le « père » de la naturopathie. Contrairement aux constitutions hippocratiques, on ne distingue que 2 constitutions en naturopathie, elles-mêmes divisées en 9 tempéraments. Les constitutions et les tempéraments permettent de déterminer les tendances pathologiques et les stratégies nutritionnelles et d’hygiène de vie à adopter pour conserver ou retrouver une santé optimale. Le bilan naturopathique ne repose bien entendu pas uniquement sur la constitution. Il est établi en fonction de nombreux autres éléments.

Les 2 constitutions naturopathiques sont « neuro-arthritique » et « sanguino-pléthorique ». Le type sanguino-pléthorique correspond au lymphatique et au sanguin d’Hippocrate. Le neuro-arthritique correspond au bilieux et au nerveux. Au sein de ces 2 constitutions, la naturopathie distingue 9 tempéraments. Contrairement aux constitutions qui sont innées, les tempéraments évoluent au fil de la vie, en fonction de l’âge, de l’hygiène de vie, etc.

Quelle constitution ? Quel tempérament ?

Pour déterminer à quelle constitution et à quel tempérament vous appartenez, le naturopathe va observer votre morphologie, la forme de votre visage, la température et la couleur de votre peau… Il va vous interroger sur votre caractère, vos petits soucis de santé, votre physiologie (transit, digestion, énergie…), etc.

Connaître votre constitution dominante et votre tempérament est un outil, un indicateur qu’il vous faudra bien entendu affiner en fonction de votre âge, votre santé, vos éventuelles intolérances, votre niveau d’énergie... Le maître mot est de vous écouter, d’observer les réactions de votre corps pour adapter au mieux les conseils qui suivent.

*

Le sanguino-pléthorique

Si vous êtes sanguino-pléthorique, vous êtes plutôt trapu, votre visage est carré ou rectangulaire, vos os denses et puissants, et vous avez tendance à accumuler les kilos superflus. Vous avez vite chaud et vous transpirez facilement. Sociable, joyeux, passionné, vous aimez la compagnie des autres et les sports collectifs, mais vous n’êtes pas non plus un grand sportif. Vous êtes le gai luron qui fait rire toute la tablée avec ses blagues, derrière lesquelles vous cachez votre sensibilité. Bon vivant, vous aimez la bonne chair et les bons vins, dont vous avez parfois tendance à abuser. Énergique et endurant, vous ne rechignez pas au labeur. 

De par votre amour pour les plaisirs de la table et votre tendance aux abus, vous risquez de surcharger votre système digestif (estomac, intestins, foie…), de malmener votre cœur, vos artères et de déséquilibrer votre système endocrinien. 

Le neuro-arthritique

Le neuro-arthritique est plutôt mince et élancé, avec une ossature fine. Votre visage est triangulaire. Vous êtes frileux, transpirez peu et vos émonctoires sont un peu paresseux. 

Votre cerveau est en bouillonnement constant, de jour comme de nuit. Vous êtes nerveux et vous vous laissez facilement submerger par le stress. Émotif et sensible, vous êtes plutôt introverti. Comme vous êtes facilement stressé et préoccupé, vous avez du mal à lâcher prise, vous avez une tendance aux insomnies. Vous êtes sujet à l’acidose et vous devez donc veiller soigneusement à alcaliniser votre organisme. Vos prédispositions pathologiques sont les troubles rhumatismaux et inflammatoires, la constipation, la paresse hépatique, les carences en minéraux et les troubles nerveux.

Le tempérament musculaire

Le tempérament musculaire est un tempérament à part. C’est le tempérament idéal : équilibré, en bonne santé, plein de vitalité. Le musculaire a une bonne hygiène de vie. Il fait du sport, mange sainement. Il est bien proportionné, a un poids idéal. Il est également équilibré psychologiquement, ni trop émotif, ni trop rationnel. Le musculaire est le tempérament vers lequel il faudrait idéalement tendre. 

Lorsque le musculaire a une mauvaise hygiène de vie ou s’il se déséquilibre, il évoluera progressivement vers l’un ou l’autre des autres tempéraments. 

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de remèdes & recettes à l'huile d'olive
Chimiofolies
Champignons Comestibles
Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science