Libido : les exercices pour plus de désir, plus de plaisir !

... le mouvement qui soigne

Aucun doute : l’activité physique pave la voie au sport en chambre.
Les meilleurs plans pour booster désir et plaisir !

L’activité physique ne fait pas qu’entretenir la silhouette, l’allure, la souplesse, l’endurance cardiaque, le pool musculaire, la bonne humeur… toutes choses étant nécessaires au rapprochement sexuel. Pratiquer un sport a désormais fait la preuve de son efficacité sur la libido ! 

D’une part en mettant le sportif en conditions hormonales et neuronales (stimulation de la testostérone, des neurotransmetteurs du plaisir, de l’attachement et du désir), d’autre part en accroissant sa température corporelle. Selon plusieurs études, le vélo serait LA discipline à l’impact aphrodisiaque par excellence, suivi des sports aquatiques en général (notamment la natation, corrélée avec plus de rapports sexuels ET plus de plaisir) et de la course à pied, propice aux exploits en raison de ses effets particulièrement tonifiants sur un plan musculaire. Pour les hommes, la musculation (abdos, pectoraux…) est bien placée aussi puisqu’elle fait s’envoler hormone de croissance et testostérone, étroitement corrélées aux performances sous la couette. Et puis, il y a les disciplines comme les arts martiaux, le yoga, les étirements, centrées davantage sur la lutte contre le stress et les déséquilibres, ennemis n°1 des rapprochements amoureux.  

Vous pourriez rétorquer : c’est parce qu’ils sont plus sportifs et donc plus actifs en général. Non, madame (et non, monsieur) car des études dites d’intervention ont « mis au sport » des hommes et des femmes pas du tout sportifs à la base. Après un programme de course à pied et de danse (selon l’étude), les participants avaient quasi doublé (30 à 40 %) le nombre des rapprochements sexuels par mois, et en retiraient plus de satisfaction. À vous de rentrer en piste ou de plonger dans le grand bain !

Mon programme « sport & sexe »

1 - Endurance

Choisissez un sport et pratiquez-le régulièrement. L’essentiel est de choisir celui que vous préférez : ça ne marche que si on s’y adonne, et vous ne le ferez pas si vous n’aimez pas ! Mieux vaut de la marche (très) rapide que du vélo si ce dernier ne vous dit rien du tout.

Fréquence : 2 fois 1 h chaque semaine.

2 – Musculation intime

*

Si un muscle est bien placé pour décupler votre plaisir, c’est celui du plancher pelvien ! Sa force permettra de contracter et décontracter davantage toute la zone pelvienne, procurant nettement plus de plaisir à madame… et à monsieur. Contractez 5 secondes (comme pour vous retenir de faire pipi) puis décontractez 10 secondes, ainsi de suite pendant 1 minute. À faire assise, debout, couchée… Modifiez aussi les forces de contraction : parfois très fort, parfois moins fort mais plus longtemps, variez ! Au passage, c’est une garantie anti-fuites urinaires, bien utile quel que soit l’âge.

Fréquence : 2 à 3 fois par jour pendant 1 minute.

3 - Étirez, assouplissez !  

Enfin, souvenez-vous que sans souplesse, on ne peut rien faire, l’amplitude des mouvements est très réduite. Étirez-vous régulièrement : pieds, jambes, hanches, dos, épaules, nuque… déliez votre corps, c’est un atout majeur d’épanouissement sexuel. 

Fréquence : 1 circuit complet de 5 mn par jour ; les 9 étirements suivants constituent vraiment la base.

***

 

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les huiles essentielles qui guérissent
Et si vous faisiez tout vous-même au jardin ?
Chimiofolies
Et si vous faisiez tout vous-même?