De l'huile essentielle de céleri...

... pour mes cosmétiques

Le céleri n'est pas qu'un légume qu'on râpe en salade ou qu'on transforme en purée… Ses graines donnent aussi une huile essentielle, aussi utile en aromathérapie que dans les soins cosmétiques faits maison. Et si sa senteur un peu forte peut rebuter, elle sait se faire pardonner en apportant ses nombreux bienfaits confort et beauté.

On ne présente plus le céleri, que l'on croise quotidiennement sur les étals de nos marchés ou dans nos jardins dès les premiers frimas et jusqu'au printemps. On connaît moins ses graines, qui pourtant sont utilisées depuis quasi toujours en Chine pour leurs propriétés médicinales.

Ce sont elles qui fournissent, après extraction par entraînement à la vapeur d'eau, l'huile essentielle qui agit des plus efficacement notamment pour éclaircir le teint ou soulager les troubles veineux.

Attention cependant : on parle ici de l'huile essentielle de céleri cultivé, et non de celle de céleri sauvage (Levisticum officinalis). En cas de doute, mieux vaut se référer à son nom botanique : Apium graveolens.

Indications 

L'huile essentielle de céleri cultivé est traditionnellement utilisée pour soulager les troubles de la digestion et pour ses propriétés détoxifiantes, drainantes et diurétiques. Mais elle a aussi des applications spécifiquement cosmétiques où elle peut contribuer à obtenir des résultats tout à fait remarquables. 

• Soins éclaircissants :  que la lumière soit ! Sa teneur en phtalides en fait une huile essentielle réputée pour faire pâlir les taches pigmentaires (taches brunes, taches de vin, taches de vieillesse…) et lutter contre les teints ternes.  

• Soins d'hygiène buccale : l'huile essentielle de céleri cultivé est aussi connue pour lutter contre la mauvaise haleine.

• Soins des jambes : ses vertus de décongestionnante veineuse en font aussi une alliée de choix contre les varices et les jambes lourdes.

Certes, son parfum très particulier n'est pas des plus agréables (c'est pour cela qu'on veillera à l'associer à d'autres huiles essentielles aux senteurs plus "fraîches" dans les soins cosmétiques). Mais, en diffusion ou en inhalation (quelques gouttes sur un mouchoir à respirer), elle apporte calme et sérénité aux esprits agités ou anxieux. Il est des temps où ce support-là n'est pas de refus…

Précautions 

L'huile essentielle de céleri cultivé contient du limonène en quantité importante, ce qui la fait déconseiller aux personnes sensibilisées à cet allergène. 

Elle renferme aussi des composés "œstrogène-like", ce qui fait interdire son utilisation aux femmes enceintes (durant toute la durée de la grossesse) et allaitantes, ainsi qu'aux enfants âgés de moins de six ans.

Elle peut être irritante pour la peau : il faut donc toujours l'utiliser diluée (par exemple dans une huile végétale) et non pure sur la peau.

Enfin, elle est photosensibilisante : il ne faut jamais l'employer (ni un produit qui en contient) avant une exposition au soleil. 

Associations 

Pour potentialiser ses propriétés cosmétiques, on peut utiliser l'huile essentielle de céleri cultivé en synergie avec d'autres huiles.

⇒ Soins éclaircissants et anti-taches :

Carotte, citron, géranium…

⇒ Soins d'hygiène buccale :

Arbre à thé (ou tea tree), badiane (ou anis étoilé), clou de girofle…

⇒ Soins des jambes :

Arbre à thé (tea tree), citron, cyprès, niaouli, patchouli, vétiver…

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les huiles essentielles qui guérissent
Et si vous faisiez tout vous-même au jardin ?
Chimiofolies
Et si vous faisiez tout vous-même?