Faites vous-même vos produits ménagers...

... pour un grand nettoyage de printemps dans la cuisine
Rubrique

Quand on pense aux risques liés à l’utilisation de produits ménagers, il nous vient de suite à l’esprit les flacons de Javel et autres crèmes à récurer à ne jamais laisser à portée des enfants. Mais de nombreux autres produits ménagers, parce qu’ils renferment des molécules chimiques toxiques, se révèlent dangereux pour toute la famille…

Les accidents domestiques

Le principal accident à craindre avec les produits ménagers con­cerne leur ingestion par les enfants. Il est donc indispensable de les ranger à l’abri de leur regard et hors de leur portée, si possible en hauteur et dans un placard fermé à clef. Pensez aussi à leur expliquer les dangers que représentent de tels pots ou flacons. Utilisez
toujours des produits munis de bouchons de sécurité et, surtout, ne transvasez pas de produits ménagers d’une bouteille à l’autre.

Et les effets à plus long terme

Au-delà des risques d’accidents domestiques, c’est la toxicité des produits ménagers à long terme pour notre environnement, et pour nous-mêmes, dont il faut se méfier. En effet, ils renferment souvent des cocktails de molécules chimiques avec lesquelles nous sommes en contact et que nous respirons à longueur de journée. Par ailleurs, regardez bien les contenants des produits que vous achetez : si vous y trouvez, imprimés, de multiples pictogrammes en losange rouge indiquant qu’ils sont inflammables, toxiques, explosifs, polluants… essayez de les éviter. Ne cumulez pas non plus les flacons différents et réduisez les doses au maximum. Méfiez-vous aussi des insecticides et autres anti-acariens de synthèse. Et ne mélangez pas les produits entre eux, au risque de provoquer des réactions chimiques, sources d’émanations plus toxiques encore, que lorsqu’ils sont utilisés séparément. Pensez également à aérer en grand quand vous faites le ménage.

Des alternatives naturelles

Sauf cas exceptionnels, il suffit de vinaigre blanc, de bicarbonate de soude, de citron, de savon de Marseille, d’huiles végétales et d’essences naturelles pour entretenir son intérieur. Munissez-vous aussi de lingettes lavables en microfibre, d’une éponge et d’une brosse. Et faites tout briller à moindre coût.

Votre liquide vaisselle 

- 3 c. à s. de cristaux de soude 
- 500 ml d’eau
- 1/2 c. à c. de gomme de guar

*

Mettre les cristaux de soude dans l’eau. On peut ajouter de la gomme de guar pour épaissir un peu. Réajuster selon la consistance voulue.

On s’en sert comme d’un produit vaisselle normal. Ça ne mousse pas du tout, mais on s’en fiche, car ce n’est pas la mousse qui lave.

Vos tablettes lave-vaisselle 

- 5 c. à s. de cristaux de soude 
- 2 c. à s. de gros sel 
- 2 c. à s. d’acide citrique 

Verser toutes les poudres dans un saladier et bien mélanger. Vaporiser un peu d’eau dessus de manière à obtenir une texture qui reste en forme quand on la met en boule. Mouler dans des moules adaptés aux dimensions du compartiment du lave-vaisselle, laisser sécher quelques heures, démouler et conserver dans un bocal hermétique. On peut aussi laisser en poudre.

Mettre 1 tablette ou 3 c. à s. de poudre dans le compartiment, ou directement dans la cuve.

Pierre d’argile pour récurer 

- 1 c. à s. de savon de Marseille ou de savon dégraissant 
- 1 c. à s. de cristaux de soude 
- 2 c. à s. d’argile blanche 
- 5 c. à s. d’eau

*

Faire chauffer l’eau et y faire fondre le savon. Ajouter les cristaux de soude et bien mélanger. Verser l’argile blanche et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit un peu consistante. Réajuster la quantité d’eau si nécessaire. Verser dans un pot à large ouverture et laisser sécher plusieurs jours.

Frotter avec une éponge humide et passer sur la surface à récurer.

À utiliser pour le plan de travail, la plaque de cuisson, le réfrigérateur, la faïence, le carrelage, l’évier, mais aussi les éléments de la salle de bains (douche, baignoire, lavabo, etc.).

Pour laver l’éponge 

- Un demi-verre de vinaigre blanc 
- 300 ml d’eau

*

Mélanger l’eau et le vinaigre blanc, puis laisser tremper l’éponge. Ou la laver directement dans le lave-linge avec la préparation.

Pour désinfecter la poubelle 

- 1 c. à s. de cristaux de soude 
- 100 ml d’eau chaude

Verser les cristaux de soude dans l’eau. Mettre des gants et frotter avec une brosse dure, puis rincer à l’eau claire.

Pour laver le sol 

- 3 c. à s. de savon noir 
- 3 litres d’eau chaude

*

Mélanger le savon noir dans l’eau chaude et laver. Pour tous les types de sols : tomettes, carrelage,
lino, parquet stratifié (dans ce cas, laver avec une serpillière très essorée). Pour les parquets très encrassés, passer le nettoyant avec un balai brosse et rincer aussitôt.

OU

- 5 c. à s. de cristaux de soude
- 3 litres d’eau chaude

Mettre des gants. Mélanger les cristaux de soude à l’eau et utiliser avec une serpillière. Pour tous les sols. Pour les parquets, éviter l’eau trop chaude et bien essorer. 

Pour fabriquer une éponge tawashi

*

⇒ Prendre une planche carrée de 15 cm de côté et dessiner un trait tout autour à environ 1,5 cm de chaque bord. Sur chaque côté, planter de 5 à 7 clous sur le tracé, espacés régulièrement.

⇒ Récupérer de vieilles chaussettes célibataires ou des collants usagés et découper plusieurs anneaux de quelques centimètres de côté.

⇒ Commencer par installer les anneaux sur les clous d’un côté : on met le bout d’un anneau sur un côté et on le tire jusqu’à l’enfiler sur le clou d’en face (image n° 1).

⇒ Une fois que les anneaux sont positionnés sur la première série de clous, on va positionner d'autres anneaux perpendiculairement à ceux-là, en les tressant :

⇒ On enfile le bout d’un anneau sur la 1ère pointe et on passe une fois dessus le 1er anneau croisé (il doit donc être perpendiculaire à celui qu’on passe) et une fois dessous le 2e anneau, puis une fois dessus le 3e anneau et ainsi de suite jusqu’au dernier clou (image n° 2).

⇒ Sur la 2e pointe, on enfile un autre anneau et on tresse à l’inverse du premier, de manière que le tissage soit cohérent. On obtient ainsi un tissage avec tous les anneaux étirés sur les clous (image n° 3).

⇒ Retirer deux bouts d’anneaux de leur clou : on obtient deux boucles. Passer la boucle du deuxième dans la boucle du premier, puis retirer de son clou le troisième bout d’anneau et passer la boucle obtenue dans la boucle du deuxième.

⇒ On fait la même chose jusqu’au dernier anneau. La dernière boucle servira à accrocher l’éponge. On peut faire un nœud à sa base afin que l’éponge ne se détricote pas.

*

Une autre idée : en fabriquer avec du fil de fer très souple en acier inoxydable pour gratter les poêles et gamelles en inox… 

Pour aller plus loin

*Nettoyer efficacement la maison du sol au plafond avec des produits sains et naturels, c’est possible grâce aux 80 recettes de ce cahier. Oubliés les perturbateurs endocriniens, les tensioactifs polluants et irritants, les gaz toxiques…

Avec seulement quelques ingrédients faciles à trouver (bicarbonate de soude, argile, vinaigre blanc, savon noir, huiles essentielles…), vous fabriquerez lessive, détachant, liquide vaisselle, produit pour lave-vaisselle, pour faire les vitres, pour laver le sol, désinfectant, crème à récurer, etc. Résultat : des économies réalisées, une santé préservée et moins de pollution !

100 % écologiques, toutes les recettes ont été testées par l’auteure. La plupart sont faciles et rapides à réaliser. C’est maintenant à vous de jouer pour créer vos produits ménagers maison.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les aliments qui guérissent (Poche)
Cuisiner autrement en hiver
Dépression. Le mensonge des antidépresseurs... et les vraies pistes de guérison
L'Alimentation santé en pratique