Avec le coquelicot...

... des recettes naturelles
Rubrique

Le coquelicot, Papaver rhoeas, est un incontournable des champs qu’il a réussi à recoloniser par endroits, soit parce que la culture employée était raisonnée ou sans pesticides, soit parce qu’il a fait de la résistance, pour notre plus grand plaisir.

Car le coquelicot reste une fleur liée à notre enfance : Gentil coquelicot Mesdames, gentil coquelicot Messieurs. La rosette des feuilles présentes avant l’apparition de la tige florale, les fleurs soyeuses et écarlates et les graines peuvent être consommées, mais avec des usages différents.

En phytothérapie, ce sont surtout les fleurs qui sont employées, les pétales de coquelicot qui, de par leurs propriétés adoucissantes et antiseptiques, apaisent la toux. Leur action calmante et légèrement narcotique (famille des Papaveraceae) est également recommandée en cas de nervosité et d’insomnie. En externe, les vertus apaisantes et adoucissantes des pétales sont utiles en soin des peaux sèches et en cas d’irritations oculaires ou buccales.

Les capsules remplies de graines sont d’un usage plus délicat en tisane, mais très facile en cuisine. Les feuilles sont réservées à la confection de salades.

Les dosages indiqués pour les tisanes sont prévus pour les adultes, divisez par deux les quantités de la plante si vous les destinez aux grands enfants et par trois pour les jeunes enfants.

En cas de refroidissement et de toux

La tisane des fleurs :

Mélangez à parts égales des fleurs sèches de bouillon-blanc, de guimauve, de coquelicot, de mauve, de tussilage et de violette. Versez un litre d’eau bouillante sur 10 g de ce mélange. Couvrez, laissez reposer un quart d’heure, filtrez et buvez deux à trois tasses par jour.

Contre la toux, l’angine, la bronchite et pour trouver enfin le sommeil

Infusion : jetez 15 g de fleurs sèches de coquelicot dans un litre d’eau bouillante ou une cuillerée à soupe dans un quart de litre d’eau bouillante. Laissez infuser dix minutes, filtrez et buvez trois tasses dans la journée. Sucrez avec du miel. En cas d’insomnies, buvez une tasse une demi-heure avant le coucher.

Miel sirop : dans une casserole, jetez une cuillerée à soupe de chacune de ces plantes préalablement séchées : fleurs de coquelicot, fleurs de bourrache, tussilage et marrube blanc. Ajoutez 25 cl d’eau et portez à ébullition. Maintenez la cuisson à petit feu une dizaine de minutes. Couvrez, laissez refroidir puis filtrez. Ajoutez 250 g de miel à l’infusion-décoction et mettez en pot. Prenez deux à trois cuillerées à café par jour.

En cas de bronchite

Infusion : préparez un mélange à parts égales de feuilles d’eucalyptus, de tussilage, de pétales de coquelicot et de fleurs de bouillon-blanc. Comptez quatre cuillerées à soupe pour un litre d’eau bouillante. Couvrez, laissez reposer un quart d’heure, filtrez, ajoutez du miel et buvez dans la journée. 

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Les plantes qui guérissent (Poche)
D'ici et d'ailleurs les aliments qui guérissent
Mon cahier de sorcière pour être irrésistible
Faut bien mourir de quelque chose !