Pollution lumineuse : des chiffres

Rubrique

Dans ce numéro, Lucie s’est intéressée à la nuit et a interrogé un ingénieur expert en biodiversité et spécialiste des impacts de la pollution lumineuse. Avec l’utilisation des produits phytosanitaires, elle est une des causes majeures de la disparition des insectes. Dans les prairies « éclairées », les visites de pollinisateurs baissent de 62 %.

La pollution lumineuse impacte les écosystèmes marins jusqu’à 200 mètres de profondeur. Chez les humains, la lumière bleue des LED détraque l’horloge biologique et avec elle les sécrétions hormonales, le sommeil, le métabolisme général… En France, l’éclairage public représente 41 % de la consommation électrique des communes et 2 milliards de coûts annuels.

Heureusement, de nombreuses communes ont pris la mesure des dégâts occasionnés par la pollution lumineuse (outre le gâchis d’argent) et un tiers d’entre elles éteignent désormais les rues la nuit, certaines depuis bien longtemps, ce qui a permis de vérifier qu’il n’y a pas plus d’accidents ni de délits quand on préserve la nuit.

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Les savoureuses d'Anaïs Dufourneau
Bien manger sans cuisiner
Mon cahier de Sylvothérapie
Mon manuel de sorcière