Faites vous-même votre hamac en corde...

... pour buller
Rubrique

Hello, les ami.es, c'est l'été ! Et qu'est-ce qu'on fait en été ? Eh bien, quand on peut, on bulle ! Et pour buller, on a besoin de quoi ? D'un hamac !!!! Ouiiii, ce mois-ci, c'est farniente… Allez, plus vite on s'y colle, plus vite on se vautre… 

Le principe

On va fabriquer un hamac tissé, entièrement fait en corde. Pour que ce soit plus simple à expliquer, on va procéder en 3 étapes :

1. l'araignée : c'est comme ça qu'on appelle le tressage qui va relier l'anneau d'attache au reste du hamac

2. la barre d'écartement : elle n'est pas indispensable, mais franchement, c'est quand même plus agréable d'avoir un couchage un peu plat. Elle devra être solide, donc fabriquée dans un bois dur

3. le couchage : c'est l'endroit où l'on va se vautrer. De la même manière, on va tresser 2 côtés avant le tressage du « fond » pour que ce soit plus confortable et plus solide.

Et pour rendre la fabrication plus facile, on va avoir besoin de 2 palettes qui serviront de cadre pour le tissage.

Les métrages de corde nécessaires vont dépendre de leur diamètre, plus la corde est grosse, moins on aura besoin de longueur. 

Matières premières

Pour l'araignée

• 2 x 40 mètres (m) de corde tissée, + costaude
• 2 anneaux porteurs. Ici, 2 anneaux pour chevaux de 7 cm de diamètre

Pour la barre d'écartement : 2 barres de 23 mm x 23 mm x 1,20 m en bois dur 

Pour le couchage

Ici, c'est de la corde à macramé de récup' mais elle est un peu raide ; si vous trouvez de la corde tissée, plus douce et beaucoup plus souple, c'est mieux, elle se détendra plus facilement et sera plus facile à travailler.  

• 16 m x 2 pour les 2 tresses (la mienne est grise) 
• 100 m pour le tressage du fond du couchage

Matériel

• perçeuse/visseuse avec foret de 6 mm
• vis de 50 mm minimum de long + 4 vis plus longues (V1)
• 2 palettes, pour fixer provisoirement le travail, de 1 m x 1,20 m
• trombone ou fil de fer pour faire crochet de tissage

Marche à suivre

La barre d'écartement 

On commence par les barres d'écartement ; c'est sur ces barres, vissées sur les palettes, qu'on va tisser la partie couchage, elles serviront ensuite de barres d'écartement. 

1. Coller les 2 barres ensemble avec du scotch (pour avoir exactement les mêmes mesures)

2. Faire un point/repère à 3 cm du bord, puis tous les 6 cm le long des barres. Avec une équerre, tracer un trait sur chaque repère

3. Faire un point exactement au milieu de chaque trait, ce sera le repère pour visser dans un premier temps, puis pour percer ensuite  – Photo 1

4. Au milieu de la barre, donc à 60 cm, tracer un point-repère M – Photo 1

*

5. Sur chaque barre, faire un trou au foret 6 sur les 3e points/repères en partant de chaque bout – Photo 2

*

6. Mettre une vis de 50 mm sur tous les autres points-repères. Ne pas visser jusqu'au bout, mais assez pour que les vis tiennent bien – Photo 3 

*

7. Sur chaque barre, insérer les grandes vis V1 dans les 2 trous et visser sur le bas d'une palette, en laissant un espace entre la barre et la palette – Photo 4 

*

Le cadre de l'araignée 

1. À partir du point/repère M du milieu de la barre, mesurer 90 cm vers le haut de la palette et visser 1 vis (V2)

2. Puis visser 2 vis V3, une de chaque côté de la vis V2, peu importent les distances, elles servent juste à bloquer les cordes 

3. Le cadre est terminé.

L'araignée

1. Enfiler l'anneau sur la vis V2

2. Prendre 40 m de corde 

3. Glisser la corde dans l'anneau et laisser 2 m de libre sur le côté droit – CC1, faire un tour sur la vis V3 pour bloquer la corde – Photo 5 

*

4. Faire une boucle avec la corde passée dans l'anneau et aller l'enrouler autour de la 1ère vis de la barre en partant de la droite. Ensuite remonter sur l'anneau 

5. Faire une boucle et aller l'enrouler sur la 2e vis – Photo 6 

*

6. Continuer ainsi jusqu'à la dernière vis à gauche sur la barre

7. Passer enfin le morceau de corde restant – CC2 dans l'anneau et aller l'enrouler autour de la 2e vis V3 pour la bloquer – Photo 7 

*

Maintenant on va tisser l'araignée proprement dite.

8. Bien positionner toutes les cordes à plat sur l'anneau  

9. Avec un crayon, sous l'anneau, passer dessus puis dessous chaque corde – Photo 8

*

10. Glisser la corde CC1 sous le crayon et la passer totalement de l'autre côté – Photo 9

*

11. Puis faire la même chose avec la corde CC2, mais dans l'autre sens – Photo 10

*

12. Les 2 cordes se croisent, tirer et les bloquer sur les vis V3 : on a notre début d'araignée – Photo 11

*

13. Reprendre le crayon et passer à travers les cordes, mais en inversant le dessus/dessous – Photo 12

*

14. Reprendre les étapes 10 à 12 – Photo 13

*

15. À partir de ce rang, on va recommencer le même processus, mais en laissant une « paire de cordes » de côté à chaque début de rang – Photo 14

*

16. Recommencer l'étape 15 jusqu'à ce qu'il ne reste plus que 2 cordes au milieu – Photo 15

*

et terminer par un nœud autour de ces dernières cordes – Photo 16

*

17. Décrocher cette première araignée et procéder de la même façon pour faire l'autre araignée, ensuite les mettre de côté.

Le cadre du couchage

1. Récupérer la palette/cadre de l'araignée et la poser en hauteur sur une table

2. Fixer de la même façon la 2e barre sur l'autre palette et la poser sur une autre table (en hauteur, c'est plus pratique pour le tissage... moi je l'ai fixée directement sur la niche de mon chien, qui ne craint pas les vis)

3. Mettre les 2 barres à 1 m 80 d'écart l'une de l'autre, c'est la taille du couchage.

Le couchage

Il est constitué des tresses (sur les côtés) et du fond. Les tresses sont de couleur grise de manière à ce qu'on voie bien la différence. 

⇒ Les tresses des côtés

1. Prendre 8 m de corde grise, la doubler, faire une boucle et l'enfiler sur un support lambda – Photo 17 

*

2. Former une 2e boucle et la faire passer de droite à gauche dans la 1ère boucle – Photo 18

*

Garder « ouverte » dans votre main gauche cette 2e boucle, former une nouvelle boucle avec votre main droite et la faire passer de droite à gauche dans la boucle précédente... tirer sur la boucle (voir la flèche sur la photo 19)

*

pour former la tresse (photo 20)... et ainsi de suite jusqu'à tresser 1 m 80

*

3. Au bout, faire un nœud pour terminer

4. Refaire la même opération avec 8 m de corde grise, on obtient 2 tresses. 

⇒ Le fond

Je double la corde des 5 premiers rangs de chaque côté pour plus de solidité, mais si votre corde est suffisamment grosse, ce n'est pas indispensable 

Pour plus de commodité, on va nommer les barres A et B.  

5. Enfiler les 2 tresses sur les premières vis de chaque côté des barres A et B – Photo 21, les tendre

*

6. On part de la barre A. Transformer le trombone ou le fil de fer en aiguille, la passer dans la tresse à 7 cm du début et glisser les 2 cordes dedans – Photo 22

*

7. Tirer sur l'aiguille afin de faire glisser les cordes dans la tresse

8. Recommencer l'opération tous les 6 cm le long de la tresse en tirant les cordes à chaque fois – Photo 23

*

9. Arrivé à la barre B, faire une boucle et la glisser autour de la 1ère vis (avec la tresse)

10. Détendre un peu toutes les boucles le long de la tresse afin de préparer le passage des cordes  

⇒ Ici, on va commencer le tissage proprement dit 

11. On repart de la vis de la barre A où nous attend le reste de la corde et on la fait passer dans la 1ère boucle cousue sur la tresse (là, on n'a plus besoin de l'aiguille) et puis dans la 2e, et ainsi de suite jusqu'à la barre B – Photo 24 

*

12. Arrivé à la barre B, on fait une boucle qu'on va enrouler sur la 2e vis et on repart vers la barre A en passant la corde dans les boucles nouvellement faites – Photo 25

*

14. On recommence les étapes jusqu'à arriver à la dernière vis où est accrochée la dernière tresse

15. De là, on reprend l'étape 6 jusqu'à l'étape 9 et on termine par une dernière boucle sur la dernière vis. Notre tissage est terminé – Photo 26

*

L'assemblage

1. Glisser un tube ou un bambou dans les boucles du couchage afin de libérer les barres d'écartement – Photo 27

*

2. Enlever les vis des barres et faire des trous aux mêmes emplacements avec le foret 6 mm

3. Remettre l'araignée sur la palette et glisser les cordes dans les trous de la barre. Faire des nœuds dessous en commençant par les cordes des extrémités, ensuite tendre les autres et continuer à nouer par dessous – Photo 28.

*

Refaire la même chose avec l'autre barre et l'autre araignée.

4. Poser les barres à côtés du couchage – Photo 29.

*

Couper les boucles sous la barre et y nouer les boucles du couchage avec des doubles nœuds.

5. Faire la même chose de l'autre côté, c'est terminé !

Sur la photo de la page 50, le hamac vient juste d'être terminé, donc personne ne s'y est encore couché, d'ici quelque temps, la corde se sera détendue et on y verra l'empreinte d'un corps… de MON corps…

Comme d'hab, si vous vous posez des questions, n'hésitez pas, écrivez-moi sur lateliereconaturel.net ou venez me voir à la boutique Les secrets de l'Alchimiste à St-Savinien (17350).

Découvrez nos livres santé

Les savoureuses d'Anaïs Dufourneau
Bien manger sans cuisiner
Mon cahier de Sylvothérapie
Mon manuel de sorcière