Pour se rafraîchir sans (se) polluer

... les 10 bons gestes à adopter
Rubrique

Les alternatives écologiques à la clim existent et, si vous suivez tous les conseils proposés dans cet article, on vous garantit un air nettement plus frais à la maison. 
D’une manière générale, pensez vert, air, eau et sous-sol. Caliente !

On a beau être confronté de plus en plus souvent aux grosses chaleurs qui durent nuit et jour en été, elles restent difficiles à contrer. 

La tentation de la climatisation « perso » sous toutes ses formes est grande, mais pernicieuse. Un climatiseur fabrique du froid, comme un congélateur. Certes, la fraîcheur est alors radicale et c’est évidemment appréciable.

Cependant, non seulement cette fraîcheur artificielle est obtenue à grands frais énergétiques et de pollution (participant au réchauffement climatique) mais, en plus, elle peut déboucher sur des soucis de santé. Sécheresse des muqueuses donc gênes respiratoire et oculaire, voire allergies, angines, maux de gorge, choc thermique si la température atteint 10 °C d’écart avec l’extérieur (4 °C étant le maximum recommandé par les médecins), manque d’aération... Pas une amie si fiable, finalement. Alors comment parvenir à repousser la chaleur, qui abrutit, anéantit, empêche une activité normale, gêne le sommeil, fatigue le cœur, voire déprime ? Si vous avez l’intention de faire construire une maison (passive), envisagez d’y installer un puits provençal (échangeur air-sol), il va puiser la fraîcheur naturelle du sous-sol pour la remonter dans la maison. Effet « fraîcheur grotte/cave » garanti ! Mais que faire dans une situation plus classique, en se débrouillant avec « le logement qu’on a » ?

Nos 10 conseils « fraîcheur »

Aérez la nuit, calfeutrez-vous la journée

Ventilez

*

On accuse souvent le ventilateur de brasser de l’air chaud. Certes, mais concrètement, ça fait quand même du frais. De grandes pales au plafond, c’est agréable, joli, et généralement peu bruyant. Mais un modèle tout simple sur pied est très efficace aussi ; en plus, on peut placer devant une bouteille d’eau congelée ou un saladier rempli de glaçons : bonheur, la fraîcheur fait le tour de la pièce !

Multipliez les plantes

Brumisez

Du brumisateur de poche (pschitt en plein visage) au matériel plus conséquent, l’idée est toujours la même : l’eau rafraîchit l’air et, au passage, la peau et les voies respiratoires, permettant un meilleur confort général. On peut aussi s’en servir pour disperser, sur le corps, mais pas le visage, des hydrolats (menthe recommandée) ou utiliser des sprays aroma (mélange d’huiles essentielles, avec toujours dans la composition de la menthe poivrée, pour son menthol à l’effet ultra frais). 

Il y a même des brumisateurs de bureau, ça a l’air gadget, mais ça marche pas mal. Super temporaire, mais ça aide vraiment à passer les heures sans mijoter.    

Humidifiez

Entourez-vous d’eau. Serpillère trempée au sol, drap mouillé en guise de rideau devant la fenêtre, serviette mouillée sur la nuque, la poitrine. Pensez aussi aux bassines d’eau pour tremper vos pieds, coudes et avant-bras – double effet kiss cool. Ou tout simplement des douches, des douches… En revanche, méfiance avec les pièces d’eau du genre étang : les moustiques adorent !

Buvez

Sur ou derrière les fenêtres, installez des films solaires anti-chaleur

Une feuille qui ressemble à un miroir sans tain (côté maison : de l’intérieur, vous voyez très bien dehors, mais, de l’extérieur, vous voyez un miroir). Cette feuille est dotée de propriétés « stop chaud ». On la découpe sur-mesure pour ses fenêtres et on la colle avec du scotch si l’effet électrostatique n’est pas suffisant. Cette merveille coûte dans les 20 € le m2 en boutique de bricolage et on n’a encore rien fait de moins cher et de plus efficace : jusqu’à 10 °C de moins très rapidement. Testé et approuvé ! 

Ne sortez pas sans votre éventail

Remplissez une bouillotte de glace pilée 

La même qui vous réchauffe les pieds en hiver peut vous les rafraîchir en été, dans votre lit. Plan B : tout produit à base de gel réfrigérant. Ceux en vente en pharmacie sont parfaits, mais les accumulateurs de froid (« briques » bleues que l’on met dans la glacière du pique-nique) sont top aussi.    

Ne faites rien cuire, ou alors vite fait

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Les secrets d'un jeûne réussi
Trucs et astuces de santé
Le mensonge des antidépresseurs
Maux de bouche, aphtes, gingivite...