Les travaux d'octobre

Dès maintenant, préparez un beau printemps au jardin ! Certes, un coup de froid est toujours à craindre, mais le plus souvent la météo permet de prendre soin de la terre, et de semer ou de planter pour le printemps.

En ce début d’automne, soignez la terre pour le printemps : ne la laissez pas nue en hiver, même si cela fait plus propre. Couvrir les sols les protège de l’érosion et favorise l’activité de la faune du sol, la rétention de l’eau, l’enrichissement en éléments minéraux et l’amélioration de leur structure.

Vous avez le choix entre deux possibilités :

– un couvert cultivé. Vous pouvez cultiver un engrais vert type phacélie, moutarde, seigle, sarrasin, radis chinois raphanax (ce dernier a vocation surtout à aérer, voire décompacter le sol) ; vous pouvez aussi installer un engrais vert pour enrichir le sol en azote (notamment des fabacées : fèves, lupin, vesces, pois, trèfle), c'est idéal pour précéder les cultures gourmandes (légumes feuilles et légumes fruits). N’hésitez pas à semer des mélanges (moutarde - phacélie - trèfle, par exemple). L’engrais vert sera broyé et enfoui, en fin d’hiver ou au début de printemps, selon les cultures à mettre en place.

– un couvert épandu. Aérez mécaniquement la terre puis étalez sur 25-30 cm d’épaisseur une couche de fumier, de compost peu décomposé, de paille, de feuilles, de déchets végétaux… Veillez à ce que la couche de matériaux soit aérée et laisse l’eau des pluies pénétrer dans la terre. En cours d’hiver, n’hésitez pas à rajouter des matériaux pour assurer une bonne couverture du sol.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Les huiles essentielles qui guérissent
Mon cahier zéro déchet
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Mon cahier de botanique