La terre-chamane

Rubrique

À une époque où il est surtout question de crise sociale, politique et humaine, une voix se lève du plus profond de la planète : la Terre parle à ses enfants en les mettant en garde, mais aussi en les rassurant. Portons notre attention sur la voix d’amour et de sagesse de celle qui demeure le socle de l’humanité et qui, depuis la nuit des temps, enseigne et transmet les lois de la santé et du bien-être.

L’engouement pour les mystères et la magie de la vie délivre peu à peu le monde de l’emprise matérialiste dans laquelle il s’est laissé prendre. Le merveilleux se révèle, non comme un rêve, mais comme une nécessité lorsqu’il ouvre le coeur et l’esprit humain à la beauté et aux simples grandeurs de la nature. Nous commençons alors à manifester davantage d’égards envers notre planète si négligée, si mal comprise et si peu respectée auparavant. Certains découvrent avec surprise et ravissement un art de vivre au naturel qui rapproche les êtres de leur essentiel. Pourquoi tant de souffrances pour en arriver à revenir au plus authentique ?

Plus que jamais nous sentons tous en nous s’élever l’espérance d’un monde différent et meilleur. Un monde de conscience où chacun s’applique à découvrir sa nature profonde et s’exerce à en révéler la lumière. Et comme une évidence, nous voyons à présent couler le flot de la vie dans les forêts où nous aimons nous promener, dans les déserts qui nous apprennent la présence du silence salvateur, dans les paysages de montagne où le champ des forces vibratoires élève notre propre fréquence d’être, et bien sûr dans l’absolu des océans qui aime à contempler ses vagues danser avec le vent. Le sable, les roches et la glaise rencontrés sur les plages, escaladés ou contemplés, foulés par les pas de la vie, tout est partie intégrante de nos os, de notre sang et de notre peau. La Terre est notre mère, de son ventre à chaque instant nous rejaillissons, sur son corps nous avançons et nous construisons nos maisons, son souffle vital accompagne les saisons de notre existence. Prenons soin de ne plus lui briser le coeur.

Être en amour avec la vie

La vie est si fragile et si puissante à la fois. C’est ce dont témoigne un homme qui a refusé dès le départ de se laisser piéger par les difficultés. Parce que nous avons tous besoin d’être soutenus par l’exemple des autres, il nous est utile de savoir comment nos frères humains se sortent des souffrances apparemment inscrites dans leur destin.

En 1960, Jean-Pierre Chometon est entré dans ce monde en s’étouffant à cause d’une mauvaise irrigation dans son cerveau. Une hémiplégie en fut la douloureuse conséquence. Cet épisode marque la première épreuve de son existence.

Handicapé, il ne marcha difficilement qu’à deux ans et se trouva également privé de la mobilité de sa main et de son bras gauches. Une suite d’opérations, de séjours en centres de soins, de visites permanentes en milieu médical et de contrôles de toutes sortes, feront de sa jeunesse un univers pour le moins difficile à vivre à un âge où l’on a envie de jouer et par la suite d’aimer en toute insouciance. Malgré tout cela, Jean-Pierre eut la volonté de tourner son regard vers les aspects positifs de son parcours. Il traversa les années avec un soleil de joie dans le coeur qu’il n’eut de cesse de partager. Sa confiance en l’énergie créatrice qu’il pressentait en lui, le fit chercher, étudier et capter les forces bénéfiques capables de surmonter les difficultés d’être qui semblaient vouloir lui barrer la route de la belle vie dont il rêvait. Le pouvoir de réparation de l’énergie vitale lui donna raison.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Mon cahier zéro déchet
Hydroxyde de magnésium
Mon cahier de recettes aux huiles essentielles
Le jeûne : mode d’emploi