Des recettes naturelles avec le houblon

Rubrique

Humulus lupulus, le houblon, est une liane aux tiges volubiles. Ses feuilles rêches opposées rappellent celles de la vigne. On le nomme bois du diable, car il grimpe aux arbres dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, désordre attribué à l’action de Satan. Cependant, dans certains jardins de curés, on le cultivait… Double paradoxe, car la culture ne concerne que les pieds femelles... Satan se cache partout... Trêve de plaisanterie : ces curés-là étaient sans doute plus convaincus des bienfaits du houblon que de son odeur sulfureuse.

La cueillette des fruits, cônes que l’on nomme strobiles, a lieu de septembre à octobre. Ils sont riches en lupulin, un composé qui renferme des flavonoïdes, des tanins, une essence aromatique, des principes amers (lupulone, humulone...) et des composés oestrogéniques (d’où son action sur les règles). Son amertume lui confère des propriétés digestives. Sa parenté avec le chanvre le destine aux états agités et aux troubles du sommeil, et ses tanins aident à la cicatrisation des plaies diverses.

En cuisine, les jeunes pousses se dégustent comme les asperges. Elles peuvent aussi se manger crues. Elles sont diurétiques et toniques. Le houblon peut se consommer en sirop ou sous forme de boisson alcoolisée : la bière.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Découvrez nos livres santé

Les huiles essentielles qui guérissent
Mon cahier zéro déchet
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Mon cahier de botanique