Cannelle de Ceylan - La super anti-infectieuse

Cinnamomum zeylanicum ou Cinnamomum verum

Même s’il n’y a pas de saison pour lutter contre les infections, surtout depuis près de 2 ans maintenant, l’automne charrie quand même son lot de virus respiratoires ou digestifs, avec son corollaire de surinfections bactériennes ; la cannelle vous sortira de bien des mauvais pas. Mais respectez scrupuleusement les précautions d’usage !

Mises en garde

– Usage exclusivement par voie orale (à avaler) ET très diluée. Réservée aux adultes.

– Interdite aux enfants, femmes enceintes ou allaitantes, aux épileptiques et aux asthmatiques.

– Pas d’utilisation prolongée : au-delà de 5 jours, demander conseil à un spécialiste de l’aromathérapie.

– Si vous avez le choix, préférez l’HE d’écorce plutôt que de feuille.

– Irrite fortement la peau, donc sauf avis médical, éviter d’appliquer sur la peau, en massage, en bain, et encore plus sur les muqueuses.

– Irrite fortement les muqueuses, donc ne pas l'utiliser sur ces dernières sauf avis médical.

– Irrite les muqueuses respiratoires, donc éviter de diffuser sauf en toute petite quantité dans un mélange avec d’autres HE.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Mon cahier zéro déchet
Hydroxyde de magnésium
Mon cahier de recettes aux huiles essentielles
Le jeûne : mode d’emploi