Des croquettes aux insectes pour mon animal

L'intérêt écologique est évident, mais avant de franchir le pas, bon nombre de propriétaires aimeraient avoir l'assurance que leur animal n'y perd rien sur le plan nutritionnel et sur le plan de la sécurité sanitaire.

Un chat ou un chien qui chope une mouche, quoi de plus banal ? De là à faire des insectes leur source de protéines principales, il y a un pas que certains audacieux ont franchi, après beaucoup d'efforts de recherche et un changement de réglementation européenne, autorisant le recours aux protéines d'insectes pour nourrir les animaux, à compter de juillet 2017. Et le résultat, ce sont ces sacs de croquettes aux insectes aux côtés des sacs de croquettes traditionnelles !

Tout bon pour la planète

Chiens et chats de compagnie consomment 20 % de la viande produite dans le monde, or l'industrie de la viande est responsable de 14 % des émissions de gaz à effet de serre.

À quantité de protéines égales, produire des protéines d'insectes est nettement plus vertueux pour la planète : 200  fois moins d'émissions de gaz à effet de serre, 400 fois moins d'eau utilisée et 0 déchet (contre 60 % de non consommable dans le boeuf et 45 % dans le poulet), selon la marque 2d2a (pour Développement Durable Alimentation Animale) développée par un vétérinaire.

Même constat du côté de Reglo, développé par un bénévole de la SPA pour qui l'impact environnemental de la production de viande classique n'était plus acceptable. Mais pour que le bilan carbone reste à l'avantage des croquettes aux insectes, encore faut-il que ces derniers soient "cultivés", préparés et vendus dans des zones relativement proches, raison pour laquelle les fermes d'insectes se développent en France.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Découvrez nos livres santé

Cuisiner autrement en hiver
Mon cahier de confitures des 4 saisons
Maux d'enfants, poussées dentaires...
Apprenez à vous soigner ?