Psychologie

Le syndrome des achats compulsifs

jeu, 08/06/2006 - 20:11 -- Murielle Toussaint
Pourquoi suis-je « accro » au shopping ?
Rubrique : 

Aimer faire les magasins, quoi de plus naturel ? Acheter de temps en temps quelque chose d’inutile n’est pas une maladie. Mais, si nous commençons à dépenser de façon irresponsable, si acheter devient un besoin incontrôlable, nous entrons alors dans la catégorie des acheteurs pathologiques : 1 % de la population environ, surtout des femmes, souffrirait du syndrome des achats compulsifs. Il convient alors de se poser des questions ! Pourquoi ce besoin de dépenser ? Ces achats compulsifs représentent-ils un moyen de combler un manque ou un mal-être ? Avec Belle-Santé, apprenons à décoder ce qui se cache dans nos sacs de shopping.

Guérir un traumatisme psychologique

ven, 17/03/2006 - 15:56 -- Murielle Toussaint
grâce aux mouvements des yeux
Rubrique : 

Guérir d’un choc important en effectuant des mouvements avec les yeux, cela vous semble impossible ? C’est pourtant le principe de l’intégration par les mouvements oculaires (IMO). Pratiquée par des psychologues ou psychothérapeutes expérimentés, cette thérapie étonnante permet d’obtenir des résultats spectaculaires dans le traitement des traumatismes psychologiques.

La dysmorphophobie

ven, 25/03/2005 - 11:10 -- Murielle Toussaint
Quand une image négative de soi devient une maladie…
Rubrique : 

Imaginez qu’en vous regardant dans le miroir, vous y voyiez un visage défiguré par l’acné alors qu’en réalité, vous avez une peau de bébé ! Vous vous rendez de dermatologue en dermatologue, ces derniers étant bien entendu incapables de vous aider puisque votre disgrâce physique n’existe que dans votre esprit. Ce trouble de l’image, très invalidant, s’appelle la dysmorphophobie et affecterait de 1 à 2 % de la population.

Sentiment de culpabilité : le comprendre pour l'apprivoiser

mar, 02/11/2004 - 16:24 -- Murielle Toussaint
Rubrique : 

Nous culpabilisons tous par moment sans véritable raison. Coupables de regarder un match de Roland Garros alors qu'il y a une pile de linge à repasser, coupables de s’offrir cette ravissante robe dont nous n’avons pas vraiment besoin, coupables de se faire plaisir... D’où vient ce sentiment de culpabilité ? Et comment faire pour qu’il cesse de nous gâcher la vie ?

Pages

S'abonner à Psychologie

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer